Profit record pour Technip en 2011

jeudi 16 février 2012 08h32
 

PARIS (Reuters) - Technip a publié jeudi des résultats annuels en nette hausse grâce à la vigueur des investissements de ses clients mais a prévenu que 2012 serait marquée par la contribution négative de l'américain Global Industries, acquis fin 2011.

Pour l'exercice en cours, le spécialiste des équipements pétroliers et gaziers a indiqué dans un communiqué qu'il tablait sur un chiffre d'affaires compris entre 7,65 et 8,0 milliards d'euros contre 6,81 milliards en 2011, en hausse de 12,0%.

Technip vise aussi un taux de marge opérationnelle courante de Subsea (infrastructures sous-marines) autour de 15% après 16,8% en 2011, la contribution de Global Industries devant être négative de 30 à 40 millions cette année.

La marge opérationnelle du secteur Onshore/Offshore est attendue entre 6% et 7% contre 7,1% en 2010.

Pour le seul segment du "Subsea", les ventes devraient s'établir entre 3,35 et 3,5 milliards d'euros, dont plus 300 millions pour Global Industries.

En 2011, "nous avons dépassé nos objectifs initiaux de rentabilité avec un résultat net record. (...) En dépit des incertitudes générales économiques et politiques, nous continuons de voir des opportunités dans presque l'ensemble des marchés sur lesquels nous opérons", a déclaré le P-DG du groupe, Thierry Pilenko, cité dans un communiqué.

"L'un de nos objectifs principaux pour 2012 est d'intégrer Global Industries. La première année d'exploitation sera affectée par des coûts mais nous avons d'ores et déjà identifié à moyen terme plus d'opportunités qu'initialement escomptés pour les actifs de Global Industries", ajoute-t-il.

Technip confirme en conséquence les objectifs financiers fixés lors de l'annonce de l'acquisition de Global Industries, à savoir un effet relutif de 5% à 7% sur le bénéfice par action en 2013 et un nouvel effet relutif avec une rentabilité en ligne avec celle du segment Subsea de 15% minimum sur un cycle d'activité.

A fin 2011, le carnet de commandes de Technip s'élevait à 10,42 milliards d'euros, contre 9,22 milliards à la fin du quatrième trimestre 2010. D'après les estimations du groupe, environ 58% de ce carnet devrait être exécuté en 2012.   Suite...