PPR affiche sa confiance pour 2012 après un solide cru 2011

jeudi 16 février 2012 12h06
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - PPR a fait état jeudi d'une forte progression de ses résultats annuels, portés par les brillantes performances de ses marques de luxe qui ont permis de compenser les mauvais résultats de la Fnac.

Le groupe propriétaire de Gucci, Yves Saint Laurent, Puma, Fnac et Redcats a vu ses ventes progresser de 11,1% l'an dernier à 12,23 milliards d'euros, un chiffre légèrement supérieur au consensus Reuters de 12,13 milliards. A taux de change constants, la progression des ventes ressort à 9,3%.

Son résultat opérationnel a grimpé de 17% à 1,60 milliard d'euros (consensus de 1,55 milliard), grâce à une envolée de 34% des résultats du pôle luxe qui a compensé la chute de ceux de la Fnac (-46%) et la légère baisse (-1,2%) de ceux de l'équipementier sportif Puma dans lequel PPR a relevé sa participation à 80% du capital.

"Les résultats de PPR sont excellents (...) Le potentiel de croissance organique de nos marques est considérable et nous sommes confiants pour 2012", a déclaré le P-DG du groupe, François-Henri Pinault, lors d'une conférence.

Il a insisté sur le potentiel "exceptionnel" des griffes de luxe du groupe comme sur celui des marques de mode sportive (Puma, Volcom), qui sera étoffé, a-t-il dit, par des acquisitions "de taille moyenne".

PPR s'est fixé pour objectif d'atteindre un chiffre d'affaires de 24 milliards d'euros à l'horizon 2020, essentiellement par croissance interne (avec une répartition de 60%-40% entre luxe et mode sportive), représentant un triplement des ventes de ces deux pôles.

Pour 2012, il table sur une croissance "soutenue" du chiffre d'affaires et sur une nouvelle hausse de ses résultats, précisant que les tendances de janvier ont été "aussi bonnes, voire meilleures", que celles du quatrième trimestre.

Les comptes 2011 ne comprennent plus les chiffres de Redcats, la filiale de vente à distance de PPR, ni ceux de la Fnac en Italie, ces actifs étant destinés à être vendus et pouvant, au regard des normes comptables, être déconsolidés du périmètre.   Suite...

 
<p>PPR a fait &eacute;tat jeudi d'une forte progression de ses r&eacute;sultats annuels, port&eacute;s par les brillantes performances de ses marques de luxe, et s'est montr&eacute; confiant pour 2012. Les ventes ont gagn&eacute; 11,1% l'an dernier &agrave; 12,23 milliards d'euros. /Photo prise le 21 septembre 2011/REUTERS/Alessandro Garofalo</p>