L'Italie réduit de 30% sa commande de chasseurs F-35

mercredi 15 février 2012 14h44
 

ROME (Reuters) - L'Italie réduira de plus de 30% sa commande de chasseurs Joint Strike Fighter F-35 passée à l'américain Lockheed Martin dans le cadre du plan de réduction des dépenses lié à la crise, a annoncé mercredi le ministre de la Défense.

L'Italie prévoit désormais d'acheter seulement 90 avions de combat au lieu des 131 sur lesquels elle s'était engagée il y a dix ans, a précisé Giampaolo Di Paola qui s'exprimait devant les commissions de la défense de la Chambre des députés et du Sénat réunies pour l'occasion.

"C'est une diminution importante qui est cohérente avec la nécessité de baisser les dépenses", a commenté le ministre.

L'économie pour l'Etat italien se montera à cinq milliards d'euros sur une estimation originale de 15 milliards.

Pour assainir les comptes publics face à la crise de la dette dans la zone euro, le président du Conseil Mario Monti a mis en place en fin d'année un plan de 33 milliards d'euros à base de relèvement de la fiscalité et de réduction des dépenses.

Mardi, il a refusé de financer la candidature de Rome aux Jeux olympiques de 2020, rappelant que la Grèce continuait de payer le coût de ceux qu'elle a organisés à Athènes en 2004.

En outre, l'Italie prévoit de réduire de 20% ses effectifs liés à la défense. Le pays emploie pour sa défense 183.000 militaires et 30.000 civils dont la rémunération représente 70% des dépenses budget de la défense.

L'Italie va fermer ou vendre 30% de ses bases logistiques et des sièges de ses centres régionaux sur cinq ans. Dans la marine, le nombre de patrouilleurs sera ramené de 18 à 10 et le nombre de sous-marins de 6 à 4, a précisé le ministre de la Défense.

En réduisant les dépenses militaires, Mario Monti s'inspire de la politique du président américain Barack Obama qui a dévoilé lundi un budget de la défense 2013 prévoyant une réduction des dépenses du Pentagone pour la première fois depuis 1998. Le Pentagone a annulé des commandes de 179 F-35 sur cinq ans pour économiser 15,1 milliards de dollars.

Antonella Cinelli, Danielle Rouquié pour le service français

 
<p>Le minist&egrave;re italien de la D&eacute;fense a annonc&eacute; que l'Italie allait r&eacute;duire de plus de 30% sa commande de chasseurs Joint Strike Fighter F-35 pass&eacute;e &agrave; l'am&eacute;ricain Lockheed Martin dans le cadre du plan de r&eacute;duction des d&eacute;penses li&eacute; &agrave; la crise. L'Italie pr&eacute;voit d&eacute;sormais d'acheter seulement 90 avions de combat au lieu des 131 sur lesquels elle s'&eacute;tait engag&eacute;e il y a dix ans. /Photo d'archives/REUTERS/Tom Reynolds/Lockheed Martin Corp/Handout</p>