Les Bourses européennes terminent en recul avec les bancaires

vendredi 10 février 2012 18h26
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi, plombées par les valeurs bancaires, dans des marchés repris par l'inquiétude dans le dossier grec.

L'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,51% à 3.373,14 points, ayant enfoncé un support clé autour de 3.410 points et ouvert un "gap" (brèche) baissier dès l'ouverture.

Sur la semaine, l'indice phare de Paris a cédé 1,6%.

La Bourse de Francfort a perdu 1,41%, Londres 0,73% et l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 1,65% à 2.480,76 points après avoir également ouvert un petit "gap" en ouverture et enfoncé un soutien autour de 2.510 points. La Bourse d'Athènes a essuyé la plus forte baisse, de 3,23%.

Les valeurs financières et cycliques, qui avaient mené le rebond, ont été les premières à corriger, avec un recul de 2,54% des bancaires et de 1,86% de l'automobile en Europe. Société générale a perdu 7,48% à 23,25 euros.

Alcatel-Lucent s'est adjugé 12,13%. L'équipementier télécoms a rassuré le marché en stoppant l'hémorragie de sa trésorerie au dernier trimestre et en signant ses premiers bénéfices depuis 2006. [

Selon les analystes graphiques, les marchés ont entamé un mouvement de consolidation anticipé par les investisseurs, après le vif rebond entamé à la fin de l'an dernier.

"Même si la tendance de fond reste haussière, le CAC 40 peut consolider à court terme et revenir (...) vers 3.320 points", estime Franklin Pichard, directeur de Barclays Bourse France.

En l'absence d'accord définitif dans le dossier grec, les investisseurs n'hésitent pas à prendre des bénéfices sur les actions, le pétrole et l'euro et à revenir sur le marché obligataire.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES BOURSES EUROP&Eacute;ENNES</p>