10 février 2012 / 07:53 / il y a 6 ans

La banque d'investissement a pesé sur le résultat de Barclays

LONDRES (Reuters) - Barclays a fait savoir vendredi que sa banque d‘investissement avait terminé 2011 sur le pire trimestre qu‘elle ait connue en trois ans, la crise de la zone euro ayant affecté sensiblement le trading obligataire, ainsi que le bénéfice annuel de l’établissement dans son ensemble.

<p>Barclays fait savoir que sa banque d'investissement a termin&eacute; 2011 sur le pire trimestre qu'elle ait connue en trois ans, la crise de la zone euro ayant affect&eacute; sensiblement le trading obligataire, ainsi que le b&eacute;n&eacute;fice annuel de la banque. La quatri&egrave;me banque britannique par la capitalisation a fait &eacute;tat d'un b&eacute;n&eacute;fice imposable de 5,9 milliards de livres (7,0 milliards d'euros) en 2011, en baisse de 3%. /Photo prise le 15 f&eacute;vrier 2011/REUTERS/Paul Hackett</p>

La quatrième banque britannique par la capitalisation a précisé qu‘elle avait réduit les primes de 35% chez sa banque d‘investissement Barclays Capital, par rapport à l‘année précédente, les diverses gratifications à l’échelle de l‘ensemble de la banque étant diminuées de 26%.

Barclays, la première des grandes banques britanniques à publier ses comptes, a fait état d‘un bénéfice imposable de 5,9 milliards de livres (7,0 milliards d‘euros) en 2011, en baisse de 3%. Le consensus des analystes donnait 6,1 milliards.

Le résultat de Barclays Capital (BarCap) a diminué à 1,8 milliard de livres au quatrième trimestre, en recul de 19% sur les trois mois précédents.

La chute d‘activité du trading obligataire et du conseil a plombé toutes les banques fin 2011 et BarCap a plus souffert que certaines concurrentes américaines mais moins que Crédit Suisse.

Les dépréciations sur les créances douteuses ont diminué d‘un tiers en 2011, à 3,8 milliards de livres.

“Nous pensons que l‘environnement économique et réglementaire restera dificile en 2012”, a dit le directeur général Bob Diamond dans un communiqué.

Steve Slater, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean Décotte

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below