Rio Tinto relève son dividende, l'aluminium entache le résultat

jeudi 9 février 2012 11h35
 

par Sonali Paul

MELBOURNE (Reuters) - Le groupe minier Rio Tinto a annoncé jeudi le relèvement d'un tiers de son dividende et s'est dit confiant dans ses perspectives de long terme en dépit d'un recul de son bénéfice récurrent au second semestre et d'une provision de 9 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros) passée sur sa division aluminium en difficulté.

Comme son concurrent BHP Billiton qui a fait état mercredi d'une baisse de 6% de ses résultats sur les six premiers mois de son exercice en cours, Rio Tinto s'est déclaré prudemment optimiste concernant la croissance de son activité avec l'atterrissage en douceur de l'économie chinoise.

L'annonce d'un dividende de 145 cents par action, en hausse de 34%, souligne que Rio reste confiant malgré la volatilité des prix des matières premières.

"Le dividende a surpris à la hausse", a commenté Mark Taylor, analyste spécialisé dans les valeurs matières premières chez Morningstar. "C'est une information sur leur confiance quant à leurs perspectives."

Rio Tinto, numéro deux mondial de l'extraction de minerai de fer, a annoncé une hausse de ses investissements et a estimé être en meilleure position que la plupart de ses concurrents pour croître au moment où Glencore et Xstrata discutent d'une fusion à 90 milliards de dollars.

"Je pense que nous avons le projet de croissance le plus créateur de valeur dans le secteur et nos projets d'expansion du gisement de minerai de fer de Pilabara sont sans équivalent", a déclaré le PDG de Rio Tinto, Tom Albanese, dans un communiqué.

Le groupe a porté son programme d'investissements à 16 milliards de dollars en 2012, contre 12,3 milliards en 2011.

Les profits récurrents hors exceptionnels ont reculé à 7,77 milliards de dollars sur la période de juillet à décembre, contre 8,22 milliards un an auparavant, les ventes de minerai de fer en plein essor contribuant à l'essentiel du résultat.   Suite...

 
<p>Tom Albanese, PDG de Rio Tinto. Le num&eacute;ro deux mondial de l'extraction de minerai de fer a annonc&eacute; jeudi le rel&egrave;vement d'un tiers de son dividende et s'est dit confiant dans ses perspectives de long terme en d&eacute;pit d'un recul de son b&eacute;n&eacute;fice r&eacute;current au second semestre et d'une provision de 9 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros) pass&eacute;e sur sa division aluminium en difficult&eacute;. /Photo prise le 26 octobre 2011/REUTERS/Daniel Munoz</p>