7 février 2012 / 07:38 / dans 6 ans

Swatch sous pression après la publication de ses comptes 2011

<p>Swatch, qui a publi&eacute; des r&eacute;sultats 2011 conformes aux attentes du march&eacute;, se dit confiant pour 2012. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann</p>

ZURICH (Reuters) - Le suisse Swatch baisse en Bourse mardi dans la foulée de la publication des chiffres conformes aux attentes des marchés pour l‘année écoulée.

Le titre au porteur se replie nettement mardi dans les premiers échanges, reculant de 4,4% à 396,5 francs alors que l‘indice européen des valeurs de la consommation cède 1,28%.

“Nous comptons en 2012 avec une progression continue, même si elle devient toujours plus ardue à réaliser en raison du niveau de comparaison élevé”, précise groupe numéro un mondial de l‘horlogerie, dans un communiqué.

L‘entreprise souligne que le mois de janvier a été caractérisé par une croissance à deux chiffres dans le segment montres & bijoux.

René Weber à la banque Vontobel juge les comptes de Swatch conformes aux attentes mais souligne qu‘ils manquent de surprises positives en termes de dividende ou de programme de rachat d‘actions.

Pour Patrik Schwendimann à la Banque Cantonale de Zurich, le problème vient de l‘opérationnel, qui a déçu pour la première fois depuis longtemps, à l‘image des marges.

“Après une amélioration de 180 points lors du premier semestre, l‘année se boucle sur une hausse de 30 points”, souligne-t-il, y voyant l‘effet du franc fort “qui a finalement laissé des marques plus profondes que prévu.”

Jon Cox chez Kepler Capital Markets pointe de son côté les liquidités générées qu‘il juge faibles avec 150 millions alors qu‘il en attendait 914 millions.

Comme l‘explique la banque Notenstein dans une note, les attentes des investisseurs deviennent de plus en plus fortes et donc, difficiles à satisfaire.

DÉCÉLÉRATION ATTENDUE

<p>Le suisse Swatch baisse en Bourse mardi dans la foul&eacute;e de la publication des chiffres conformes aux attentes des march&eacute;s pour l'ann&eacute;e &eacute;coul&eacute;e. En 2011, le r&eacute;sultat op&eacute;rationnel de Swatch s'est &eacute;lev&eacute; &agrave; 1,61 milliard de francs suisses (1,33 milliard d'euros), soit une hausse de 12,4% sur un an, d&eacute;gageant une marge de 23,9%. /Phot oprise le 8 f&eacute;vrier 2011/REUTERS/Arnd Wiegmann</p>

Le groupe horloger explique dans son communiqué qu‘il a dû affecter une part accrue de ses liquidités à l‘augmentation des stocks, d‘une part pour l‘expansion de son réseau de distribution et d‘autre part pour des matières premières stratégiques telles que les métaux précieux et les diamants.

En 2011, le résultat opérationnel de Swatch s‘est élevé à 1,61 milliard de francs suisses (1,33 milliard d‘euros), soit une hausse de 12,4% sur un an, dégageant une marge de 23,9%.

Le bénéfice net a atteint 1,28 milliard, progressant de 18,1% par rapport à l‘année précédente.

Le consensus des analystes interrogés par Reuters donnait en moyenne sur un résultat opérationnel de 1,69 milliard de francs et un bénéfice net de 1,27 milliard.

Début janvier, Swatch Group avait annoncé un chiffre d‘affaires de plus de sept milliards de francs, après une croissance à deux chiffres des ventes de la division montres et joaillerie.

L‘engouement des consommateurs chinois pour les montres de prestige a porté l‘horlogerie suisse vers des sommets, les exportations ayant battu un nouveau record en 2011, dépassant la barre des 19 milliards de francs.

Les analystes s‘attendent cependant à une décélération cette année non seulement en raison de la base de comparaison, désormais très élevée, mais aussi des inquiétudes sur la consommation dans les marchés matures.

A la clôture de l‘exercice, les fonds propres du groupe propriétaire des marques de prestige Omega et Breguet s’élevaient à 8,07 milliards de francs, affichant un ratio de 82,3%.

Le conseil d‘administration proposera un dividende de 5,75 francs par action au porteur et de 1,15 francs par action nominative au titre de l‘exercice 2011, soit une hausse de 15% par rapport l‘année précédente.

L‘assemblée générale des actionnaires se tiendra à Bienne le 16 mai.

Pascal Schmuck et Nathalie Olof-Ors

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below