LVMH brave la crise et affiche sa confiance pour 2012

jeudi 2 février 2012 21h18
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - LVMH a publié jeudi des résultats annuels en forte hausse, signant de nouveaux records grâce à l'acquisition de Bulgari et témoignant une nouvelle fois de la capacité de résistance du luxe aux soubresauts de la conjoncture.

Le numéro un mondial du secteur, propriétaire entre autres de Louis Vuitton, du champagne Moët et Chandon ou des parfums Christian Dior, a vu ses ventes annuelles grimper de 16% à 23,66 milliards d'euros, dépassant légèrement les prévisions du consensus Thomson Reuters I/B/E/S (23,3 milliards).

La croissance organique du groupe est ressortie à 14% sur l'ensemble de 2011 et à 12% sur le seul quatrième trimestre. Elle marque cependant un tassement sur les trois derniers mois de l'année par rapport à la progression de 15% enregistrée sur les neuf premiers.

Le résultat opérationnel courant annuel du groupe a grimpé de 22% pour franchir la barre des cinq milliards d'euros, à 5,26 milliards (contre 5,1 milliards attendus) et la marge a progressé de 0,7 point à 22%.

Après le suisse Richemont (Cartier, Van Cleef & Arpels) et le britannique Burberry, LVMH vient donc confirmer la bonne santé d'un secteur qui profite de la vigueur de la demande dans les pays émergents, de la résistance du marché américain et des flux touristiques en Europe.

"L'année 2011 a été encore une fois une année excellente, comme l'a été 2010 (...) Sauf accident majeur et malgré les difficultés en Europe, le monde reste en croissance et désire de plus en plus nos produits", a déclaré, Bernard Arnault, PDG du groupe, dans un sourire de satisfaction.

"Nous avons la chance d'avoir comme marchés des pays émergents, mais aussi les Etats-Unis, qui repartent et qui entraînent fortement l'ensemble de nos activités", a-t-il dit, ajoutant être "raisonnablement confiant pour 2012".

"EXCELLENTE" ANNÉE 2012 ATTENDUE POUR VUITTON   Suite...

 
<p>Sac du maroquinier Louis Vuitton. Le chiffre d'affaires annuel de LVMH est en hausse de 16% &agrave; 23,66 milliards d'euros et son r&eacute;sultat op&eacute;rationnel courant est de 5,26 milliards d'euros, en progression de 22%. /Photo d'archives/REUTERS/Fred Prouser</p>