2 février 2012 / 11:44 / dans 6 ans

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

<p>La Bourse de Paris stagne &agrave; la mi-s&eacute;ance, le CAC 40 affichant un recul de 0,09% &agrave; 3.364,34 points &agrave; 12h15. Le march&eacute; pris en tenaille entre des publications d'entreprises jug&eacute;es d&eacute;cevantes et les r&eacute;sultats jug&eacute;s tr&egrave;s bons des adjudications de dettes espagnole et fran&ccedil;aise. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l‘indice CAC 40 stagne (-0,09% à 3.364,34 points à 12h15) dans un marché pris en tenaille entre des publications d‘entreprises jugées décevantes et les résultats jugés très bons des adjudications de dettes espagnole et française.

* Illustrant cette tendance, les VALEURS BANCAIRES évoluent en ordre dispersé. Si SOCIÉTÉ GÉNÉRALE et BNP PARIBAS gagnent respectivement 2,13% et 0,25%, CRÉDIT AGRICOLE et DEXIA abandonnent 0,36% et 2,65%.

L‘indice Stoxx des banques européennes gagne 0,16%, malgré l‘annonce par Deutsche Bank (-1,5%) d‘une perte avant impôt non prévue au titre du quatrième trimestre, sa banque d‘investissement ayant été pénalisée par la crise de la dette souveraine.

* PSA PEUGEOT CITROËN avance de 3,11%, plus forte hausse du CAC 40. Le groupe a annoncé la finalisation de la cession du loueur de véhicules Citer et sa filiale espagnole Atesa, par Enterprise Holdings. L‘opération avait été annoncée le 21 novembre.

* PLASTIC OMNIUM (+3,24%, plus forte hausse du SBF 120) a remporté, via sa filiale Inergy Automotive Systems, un contrat pour fournir à partir de 2015 à Audi des systèmes de réduction des émissions d‘oxydes d‘azote pour des moteurs diesel (SCR).

* ARCELORMITTAL avance de 1% avec le secteur des minières (+2,57%, plus forte hausse sectorielle en Europe), qui profite du projet de fusion entre Glencore International (+5,42%) et Xstrata (+10%).

* ALTRAN (+2,34%) a confirmé une forte progression de sa marge opérationnelle courante pour 2011 après une croissance de 7,2% de son chiffre d‘affaires sur l‘exercice, et s‘est dit “raisonnablement confiant” pour 2012 malgré les incertitudes économiques.

* A rebours de tendance, UNIBAIL-RODAMCO perd 2,72%, plus forte baisse du CAC 40, le groupe, qui a dit anticiper une croissance du résultat net récurrent par action d‘environ 4% cette année, ayant dévoilé un actif net réévalué (ANR) ERPA triple net inférieur aux attentes.

La valeur a surperformé son secteur depuis mi-décembre, avec un bond de 18% contre un gain de 14% pour l‘indice Stoxx de l‘immobilier (-0,44% ce jeudi).

* IPSEN (-6,04%, plus forte baisse du SBF 120) a prévenu que de fortes dépréciations d‘actifs grèveraient ses comptes annuels, mais a confirmé son objectif de résultat d‘exploitation pour l‘exercice 2011 et assuré que ses objectifs à l‘horizon 2020 n’étaient pas remis en cause.

* GAMELOFT (-4,02%) a dévoilé un chiffre d‘affaires record pour le quatrième trimestre, mais la baisse de 9% des ventes en Europe en fin d‘année dernière déçoit le marché.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below