Accélération fragile de la croissance américaine fin 2011

vendredi 27 janvier 2012 16h02
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - La croissance de l'économie américaine a atteint fin 2011 son plus haut niveau depuis un an et demi mais le mouvement de restockage des entreprises et le net ralentissement de l'investissement augurent d'un ralentissement début 2012.

Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a progressé de 2,8% en rythme annualisé au quatrième trimestre selon la première estimation du département du Commerce publiée vendredi, après +1,8% sur la période juillet-septembre.

Ce chiffre est le plus élevé enregistré depuis le deuxième trimestre 2010 même s'il est légèrement inférieur aux attentes: les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 3,0%.

Le dollar a cédé du terrain face à l'euro juste après la publication des statistiques et Wall Street a ouvert dans le rouge tandis que les marchés boursiers européens creusaient leurs pertes.

Sur l'ensemble de 2011, la croissance américaine est revenue à 1,7% après 3% en 2010.

Les chiffres des trois derniers mois de l'année ont été dopés par la reconstitution des stocks des entreprises: ceux-ci ont enregistré leur plus forte hausse depuis le troisième trimestre 2010, alors qu'ils avaient subi sur juillet-septembre leur premier recul depuis fin 2009.

En valeur, les stocks ont augmenté de 56,0 milliards de dollars, ce qui équivaut à une contribution de 1,94 point à la croissance du PIB. Hors stocks, la croissance se voit ramenée à 0,8% seulement, un chiffre quatre fois inférieur à celui du troisième trimestre.

LA FED CONFORTÉE   Suite...

 
<p>LA CROISSANCE AUX &Eacute;TATS-UNIS</p>