PSA cherche de nouveaux partenaires dans les fourgons

vendredi 27 janvier 2012 16h46
 

par Gilles Guillaume

POISSY (Yvelines) (Reuters) - PSA Peugeot Citroën est actuellement à la recherche de nouveaux partenaires dans les véhicules utilitaires pour remplacer le groupe Fiat, avec qui une première coopération prendra fin dans six ans.

PSA et Fiat possèdent en commun l'usine de Sevelnord, près de Valenciennes (Nord), d'où sortent actuellement les fourgonnettes Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo,

"Nous avons eu un partenariat avec le groupe Fiat qui s'éteint en 2017 parce que Fiat nous a dit que depuis qu'ils se sont mariés avec Chrysler, ils n'avaient plus besoin d'être en partenariat avec nous", a déclaré Philippe Varin, président du directoire de PSA, à la presse en marge du lancement de la production de la Peugeot 208 à l'usine de Poissy (Yvelines).

"Nous essayons donc de trouver les solutions pour les futurs véhicules utilitaires qu'il est difficile, dans notre industrie, de développer seuls, donc il faut trouver les bons partenaires pour faire ces développements", a-t-il ajouté.

Interrogé sur l'avancement de ces recherches, Philippe Varin a répondu: "le travail est en cours, ce genre de question ne trouve pas instantanément des solutions."

La baisse de 1,5% des ventes mondiales de PSA Peugeot Citroën en 2011 et la perte opérationnelle attendue sur l'année dans la division automobile du groupe ont relancé le débat sur la nécessité d'une alliance pour partager les coûts et gagner en effet volume.

Malgré leur séparation dans les utilitaires - la JV italienne de Sevelsud (Boxer et Jumper) ne sera pas renouvelée non plus après 2019 - le nom de Fiat circule à nouveau comme partenaire potentiel pour PSA.

LA 208 DÉMARRE, PAS DE DÉCISION SUR AULNAY   Suite...

 
<p>Philippe Varin, pr&eacute;sident du directoire de PSA, &agrave; l'usine de Poissy pour le lancement de la production de la Peugeot 208. Le groupe est actuellement &agrave; la recherche de nouveaux partenaires dans les v&eacute;hicules utilitaires pour remplacer le groupe Fiat, avec qui une premi&egrave;re coop&eacute;ration prendra fin dans six ans. /Photo prise le 27 janvier 2012/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>