January 24, 2012 / 8:48 AM / in 6 years

Paris et les Bourses européennes ouvrent en baisse

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Les march&eacute;s europ&eacute;ens ont d&eacute;but&eacute; en l&eacute;ger recul mardi, marquant une pause alors que les n&eacute;gociations sur l'&eacute;change de dette grecque pi&eacute;tinent et que les r&eacute;sultats de Siemens r&eacute;veillent les craintes de d&eacute;ception lors des publications annuelles. Une demi-heure apr&egrave;s l'ouverture, le CAC 40 perdait 0,64%, alors que le Dax se repliait de 0,77% et Londres de 0,65%. /Photo d'archives/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les marchés européens ont débuté en léger recul mardi, marquant une pause alors que les négociations sur l'échange de dette grecque piétinent et que les résultats de Siemens réveillent les craintes de déception lors des publications annuelles.

Une demi-heure après l'ouverture, le CAC 40 perdait 0,64% à 3.315,93 points, alors que le Dax se repliait de 0,77% et qu'à Londres, le Footsie 100 reculait de 0,65%.

Les ministres des Finances de la zone euro ont rejeté lundi soir l'offre faite ce week-end par le secteur privé concernant sa participation au deuxième plan d'aide à la Grèce.

"Il semble désormais qu'il n'y aura pas d'accord avant le 13 février, en dépit des déclarations la semaine dernière du ministre des Finances (Evangelos) Venizelos selon lesquelles la négociation de l'accord était dans sa dernière phase", a estimé Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Les valeurs financières, consolident leurs récents gains, avec l'ensemble du marché. SOCIETE GENERALE perd 3,4% et CREDIT AGRICOLE 2,8%.

STMicroelectronics, qui a été brièvement réservée à la baisse, perd 4,4% au lendemain de la publication de ses résultats annuels. Nokia perd 3,8% dans la foulée.

Alstom perd 2,1% alors que Siemens (-2,8%) a fait état de résultats décevants .

KPN recule de plus de 7% après avoir abaissé ses prévisions 2012. Le groupe néerlandais de téléphonie a anticipe un bénéfice courant compris entre 4,7 et 4,9 milliards d'euros en 2012, contre 5,268 milliards l'année dernière.

L'euro se traite autour de 1,3013, après avoir été freiné dans son rebond face au dollar après les informations selon lesquelles les négociations sur l'échange de titres de dette grecs n'avaient toujours pas abouti.

Amsterdam va tenir une adjudication de 1,5 à 2,5 milliards d'euros à 12 mois et à 30 ans.

Le baril de Brent est en hausse, à plus de 110,80 dollars, soutenu par la menace renouvelée de l'Iran de fermer le détroit d'Ormuz, alors que le piétinement des négociations pour l'échange de dette grecque freine le mouvement.

Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below