Des vérifications vont être faites sur un tiers des A380

vendredi 20 janvier 2012 15h19
 

PARIS (Reuters) - L'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) s'apprête à demander aux compagnies aériennes de procéder à des vérifications touchant près du tiers des Airbus A380 en service après la découverte de fissures sur les ailes, apprend-on vendredi de sources du secteur de l'aviation.

L'agence a indiqué qu'elle émettrait ses recommandations dans le courant de la journée.

Les très gros porteurs de Singapore Airlines, d'Emirates et d'Air France devraient être concernés.

Les inspections préconisées devraient se faire en deux temps: tout d'abord des vérifications d'urgence d'ici quelques jours sur les appareils utilisés le plus fréquemment, explique-t-on sous le sceau de l'anonymat.

Il s'agit d'appareils qui ont effectué au moins 1.800 décollages et atterrissages, parties du vol les plus dangereuses.

La seconde catégorie d'examens concernera une vingtaine d'appareils ayant mené de 1.300 à moins de 1.800 cycles de vols. Ils devront être vérifiés dans les six semaines. Un cycle de vol est constitué par un décollage et un atterrissage.

Les vérifications entraîneront la mise hors service de l'avion pendant 24 heures environ.

Airbus, filiale d'EADS, n'a pas commenté les informations sur l'EASA mais a dit jeudi avoir trouvé une solution aux criques (petites fissures) décelées en deux vagues d'inspections.

SECONDE SÉRIE DE FISSURES DÉCOUVERTES JEUDI   Suite...

 
<p>A380 en d&eacute;monstration au Bourget. L'Agence europ&eacute;enne de la s&eacute;curit&eacute; a&eacute;rienne (EASA) s'appr&ecirc;te &agrave; demander aux compagnies a&eacute;riennes de proc&eacute;der &agrave; des v&eacute;rifications touchant pr&egrave;s du tiers des Airbus A380 en service apr&egrave;s la d&eacute;couverte de fissures sur les ailes, apprend-on de sources du secteur de l'aviation. /Photo prise le 26 juin 2011/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>