Paris et les Bourses européennes ouvrent en petite hausse

jeudi 12 janvier 2012 09h56
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse jeudi, la prudence restant toutefois de mise avant des adjudications de dette en Espagne et en Italie et la réunion du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne.

A Paris, le Cac 40 gagne 0,23% à 3.213,48 points dans les premiers échanges, tandis que l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 0,5%.

La Bourse de Francfort avance de 0,29%, tandis que celle de Londres est stable (-0,02%).

La BCE devrait laisser son principal taux d'intérêt inchangé à 1%, tout en appelant les gouvernements de la zone euro à intensifier leurs efforts face à la crise de la dette, en attendant que la baisse des taux et l'apport massif de liquidités aux banques portent leurs fruits (décision à 12h45 GMT, conférence de presse à 13h30 GMT.

Dans un contexte de nervosité persistante autour de la crise de la dette, l'émission espagnole, en particulier, aura valeur de test pour la zone euro. L'Espagne doit adjuger entre 4 à 5 milliards d'euros de dette à 3 et 4 ans.

De son côté, le trésor italien va émettre 12 milliards d'euros à 4 et 12 mois ce jeudi, avant de procéder à une émission à cinq ans vendredi.

"Il y a beaucoup d'argent qui doit être levé au cours des prochains mois et le marché ne veut pas mettre trop d'espoir dans un seul événement", estime Colin McLean, de SVM Asset Management.

La crainte de voir la crise perdurer est partiellement alimentée par des déclarations de responsables bancaires européens selon lesquelles les discussions sur la participation du secteur privé au sauvetage grec se passent mal, ce qui signifie que les Etats de la zone euro pourraient devoir accroître leur contribution au deuxième plan d'aide à Athènes.

Londres est tirée vers le bas par la chute de Tesco (-12,7%). Le numéro un britannique de la distribution a fait état de ventes décevantes pendant la période des fêtes de fin d'année et d'une faible hausse prévisible de son résultat l'an prochain.   Suite...