Fitch devrait maintenir le AAA français en 2012

mardi 10 janvier 2012 13h12
 

par Marius Zaharia et Ana Nicolaci da Costa

LONDRES (Reuters) - La note 'triple A' de la France, la plus élevée possible, ne devrait pas être abaissée en 2012, mais des pays sous revue tels que l'Italie et l'Espagne pourraient bientôt être déclassés d'un ou deux crans, a dit à Reuters mardi un responsable de Fitch Ratings.

L'agence de notation avait annoncé Le 16 décembre le placement sous surveillance négative de six pays de la zone euro - Belgique, Chypre, Espagne, Irlande, Italie et Slovénie - précisant que la revue de la situation de ces Etats serait parachevée vers le mois de mars.

Fitch avait abaissé dans le même temps la perspective de la note attachée à la France de "stable" à "négative", ce qui, normalement, implique un risque légèrement supérieur à 50% de déclassement dans un délai de deux ans.

"Sur la base de certaines tendances économiques et monétaires (...) nous ne devrions pas abaisser (la note de) la France cette année, à moins qu'il n'y ait une détérioration substantielle dans la zone euro", a déclaré Ed Parker, qui supervise les notes des pays d'Europe, du Moyen-Orient et d'Afrique chez Fitch Ratings.

Ces propos, tenus à Reuters en marge d'un séminaire organisé par Fitch à Londres, ont accéléré le mouvement de hausse des Bourses européennes, les places de Paris et de Francfort bondissant chacune de plus de 2%.

Le 5 décembre, Standard & Poor's a annoncé que la plupart des pays de la zone euro pourraient voir leur note abaissée à très court terme en raison d'une aggravation des tensions systémiques liées à la crise de la dette.

L'agence de notation, qui doit publier son rapport ce mois-ci, avait alors mis une pression particulière sur la France en précisant qu'elle pourrait être dégradée de deux crans contre un seulement pour les cinq autres pays AAA de la zone euro (Allemagne, Autriche, Finlande, Luxembourg et Pays-Bas).

Moody's avait de son côté annoncé le 18 octobre son intention de réévaluer la perspective stable du 'Aaa' attribué à la France. Ses conclusions sont attendues au premier trimestre 2012.   Suite...