January 5, 2012 / 2:58 PM / in 6 years

Wall Street ouvre en baisse, l'Europe inquiète

3 MINUTES DE LECTURE

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont ouvert en léger repli jeudi, l'inquiétude concernant la santé financière de la zone euro reprenant le dessus malgré des chiffres supérieurs aux attentes concernant l'emploi aux Etats-Unis.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones recule de 0,7% (95 points) à 12.322 points. Le Standard & Poor's, plus large, abandonne 0,7% également à 1.268 points tandis que le composite du Nasdaq s'effrite de 0,3% à 2.640 Points.

Le rythme des créations d'emplois dans le secteur privé s'est accéléré en décembre, avec un chiffre de 325.000, très supérieur aux attentes, selon les résultats de l'enquête mensuelle ADP publiée jeudi. Par ailleurs, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué de 15.000 la semaine dernière, nouveau signe d'amélioration du marché du travail.

Mais les investisseurs suivent de près l'euro qui est étroitement corrélé aux marchés d'actons. Or, la monnaie unique est en baisse, notamment parce que les investisseurs s'interrogent sur la capacité des banques à lever des capitaux.

Aux valeurs, EASTMAN KODAK poursuit sa chute et perd près de 20% à 0,38 dollar. Le groupe se prépare à demander la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillite s'il se révèle incapable de vendre ses brevets dans le numérique afin de lever des capitaux, rapporte le Wall Street Journal. Mercredi, cet article avait fait chuter le titre du groupe de photos de plus de 28%.

Du côté des hausses, Monsanto gagne plus de 4% à 75,74 dollars. Le groupe d'agrochimie a fait état jeudi d'un bénéfice supérieur aux attentes au titre du premier trimestre de son exercice 2011-2012, à la faveur d'une expansion de son activité au Brésil et en Argentine et de commandes élevées aux Etats-Unis pour les semailles de printemps.

Le marché attend maintenant le chiffre de l'indice ISM des services qui sera publié à 15h00 GMT pour voir si cet indicateur confirme à son tour l'amélioration de la conjoncture économique. Il est attendu en expansion, à 53.

Angela Moon, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below