2 janvier 2012 / 19:18 / dans 6 ans

Le Venezuela ne paiera qu'un tiers du montant réclamé par Exxon

CARACAS (Reuters) - La compagnie pétrolière publique du Venezuela, PDVSA, a annoncé lundi qu‘elle verserait à Exxon Mobil 255 millions de dollars d‘indemnités (197 millions d‘euros), soit moins d‘un tiers du montant attribué au géant américain par un tribunal arbitral après la nationalisation de ses actifs dans ce pays en 2007.

Dans un communiqué au ton offensif, PDVSA précise qu‘elle déduit notamment de la somme réclamée par Exxon Mobil le montant des dettes contractées par cette dernière au moment de la nationalisation. Elle ajoute que le versement sera effectué dans un délai de 60 jours.

Exxon Mobil affirme pour sa part que la Chambre de commerce internationale lui a accordé une indemnité de 908 millions de dollars. La compagnie américaine réclamait initialement plus de 10 milliards de dollars.

“La décision (du tribunal) montre que PDVSA avait raison de considérer que les exigences d‘Exxon Mobil étaient totalement exagérées (...) et dénuées de toute logique”, a réagi lundi la compagnie vénézuélienne, bras armé dans le domaine énergétique de la politique de nationalisation décidée par le président Hugo Chavez.

Brian Ellsworth et Marianna Parraga, Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below