Le déficit public 2011 de l'Espagne pourrait avoir dépassé 8%

lundi 2 janvier 2012 13h20
 

par Paul Day

MADRID (Reuters) - Le déficit public de l'Espagne pourrait avoir dépassé en 2011 le niveau de 8% du produit intérieur brut évoqué vendredi par le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy, a déclaré lundi le ministre de l'Economie, Luis de Guindos.

L'objectif initial de déficit public était fixé à 6% du PIB mais le gouvernement issu des élections de novembre a annoncé la semaine dernière que cet objectif avait été dépassé, en raison de déficits plus importants que prévu des régions, du gouvernement central et du système de sécurité sociale.

Interrogé sur la radio Cadena Ser, Luis de Guindos a ajouté sur une radio que le gouvernement s'était fixé un programme de réformes très agressives pour les prochaines semaines.

"Cela reste à voir, mais il est possible que nous ayons dépassé la barre des 8%", a-t-il dit lors de sa première interview depuis l'arrivée au pouvoir du Parti Populaire.

L'économie espagnole pourrait se contracter au premier trimestre 2012 comme lors des trois derniers mois de l'année dernière, a-t-il ajouté en écho aux prévisions des analystes qui jugent que l'Espagne est déjà en récession.

La quatrième économie de la zone euro est l'une des plus touchées par la crise de la zone euro, malgré les efforts entrepris par le précédent gouvernement socialiste, qui multiplié les hausses d'impôts tout en sabrant dans les dépenses.

Mariano Rajoy a annoncé vendredi une réduction des dépenses publiques de 8,9 milliards d'euros et une hausse des impôts censée rapporter dans les six milliards d'euros annuellement.

Sur le marché obligataire, l'écart de rendement (spread) entre les emprunts espagnols et allemands à 10 ans, qui mesure la prime de risque exigée par les investisseurs pour détenir de la dette de l'Espagne, était en baisse de trois points de base lundi à 329 points, mais dans des échanges réduits, les marchés londoniens étant fermés.   Suite...