27 décembre 2011 / 12:42 / dans 6 ans

Petroplus s'effondre en Bourse après le gel de ligne de crédit

ZURICH (Reuters) - Le groupe suisse Petroplus s‘effondre en Bourse mardi après l‘annonce du gel d‘une ligne de crédit d‘un milliard de dollars environ, qui sème le doute sur la capacité du raffineur à s‘approvisionner en pétrole.

Vers 11h30 GMT, l‘action Petroplus chute de 33% à 2,30 francs suisses, après avoir touché un plus bas de l‘année à 1,34 franc. L‘indice européen du secteur avance de son côté de 0,2%.

Le groupe “ne peut plus acheter de pétrole comme prévu”, a déclaré un porte-parole de Petroplus, qualifiant la situation de sérieuse.

L‘approvisionnement en pétrole n‘est pas une question de semaines, c‘est plus rapide que cela, a-t-il ajouté.

Petroplus évalue actuellement ses options pour le maintien de ses activités. “Le groupe a l‘intention de continuer à négocier avec les banques pour un prompt rétablissement de ses lignes de crédit”, a-t-il dit dans un communiqué.

Une douzaine de banques sont impliquées dans les discussions, a précisé le porte-parole.

Petroplus gère cinq raffineries en Europe : à Coryton, en Grande-Bretagne, à Anvers, en Belgique, à Petit-Couronne, en France (Seine-Maritime), à Ingolstadt, en Allemagne, et à Cressier, en Suisse.

Les sites d‘Ingolstadt et d‘Anvers continuent de fonctionner normalement, ont indiqué des porte-parole. Personne n‘a pu être joint à Petit-Couronne.

Pascal Schmuck, édité par Robin Bleeker et Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below