Mitsubishi voit le marché français se tendre mais reste confiant

mercredi 21 décembre 2011 13h12
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Mitsubishi Motors, qui s'attend à un marché automobile français morose l'an prochain, compte néanmoins augmenter ses ventes grâce au succès du crossover ASX, sur lequel son partenaire local, le groupe PSA, va tenter lui aussi de capitaliser.

Toujours relativement petit dans l'Hexagone, le constructeur japonais espère atteindre l'an prochain la barre des 10.000 ventes, contre 7.000 attendues cette année et 5.700 en 2010, a déclaré le directeur France de Mitsubishi dans une interview à Reuters.

"Le marché français en 2012, on l'imagine moins fort qu'en 2011, dans nos estimations, on part sur une baisse du marché de l'ordre de 9%", a déclaré François-Xavier Tézé.

"En ce qui nous concerne, nous ne sommes pas moroses pour l'an prochain", a-t-il ajouté. "Nous restons une marque de spécialiste, cela a des bons côtés, quand le marché baisse, on pense que nos segments ne vont pas être affectés comme le marché va l'être."

Mitsubishi veut également augmenter d'un tiers l'an prochain le nombre de ses concessionnaires en France.

Spécialisé au Japon dans les mini-voitures, connu en Allemagne et en Italie notamment pour sa petite berline Colt, Mitsubishi conserve en France une image surtout associée à ses 4X4 Outlander et Pajero.

Le groupe a récemment élargi son offre en ajoutant le crossover ASX. Ce segment rencontre un vif succès et son partenaire PSA Peugeot Citroën entend en profiter l'an prochain en lançant coup sur coup le Citroën C4 Aircross et le Peugeot 4008, deux modèles basés sur l'ASX importé du Japon.

EFFET YEN "GÉRABLE"   Suite...