Tokyo achète 42 avions de chasse F-35 de Lockheed Martin

mardi 20 décembre 2011 08h15
 

par Kiyoshi Takenaka

TOKYO (Reuters) - Le Japon a choisi mardi d'acheter 42 avions de chasse F-35 de l'américain Lockheed Martin plutôt que des appareils moins furtifs mais ayant fait leurs preuves au combat, dans un contexte de tensions régionales après la mort du numéro un nord-coréen Kim Jong-il.

L'issue de cet appel d'offres, attendue de longue date, revêt une importance particulière à l'heure où s'ouvre une période de transition dans l'une des régions les plus militarisées de la planète. Le Japon et les Etats-Unis ont réaffirmé lundi leur alliance en matière de sécurité.

Le F-35 était en concurrence avec le F/A-18 de Boeing et avec l'Eurofighter Typhoon, construit par un consortium européen regroupant EADS, BAE Systems et Finmeccanica.

Le ministre nippon de la Défense Yasuo Ichikawa a déclaré que la décision d'acheter la quarantaine d'appareils, dont les analystes estiment le montant à plus de sept milliards de dollars (5,37 milliards d'euros), aiderait le Japon à s'adapter à son nouvel environnement.

"Le contexte de sécurité autour des futurs avions de chasse est en pleine transformation. Le F-35 a des capacités qui peuvent fermement répondre à ces changements", a-t-il dit à la presse.

Lockheed Martin et le Pentagone ont salué la décision japonaise, affirmant qu'elle contribuerait à établir un mécanisme de dissuasion conventionnel et stratégique dans la zone Asie-Pacifique, où le statut d'héritier désigné du jeune fils de Kim, Kim Jong-un, alimente l'incertitude sur l'avenir du régime nord-coréen.

"Le Bureau du programme F-35 est impatient de pouvoir renforcer les partenariats stratégiques avec le Japon et de contribuer à l'amélioration de la sécurité dans toute la région Asie-Pacifique", a souligné le département américain de la Défense dans un communiqué.

RESSERRER LES LIENS AVEC WASHINGTON   Suite...