GM précipite la faillite de Saab

lundi 19 décembre 2011 15h48
 

par Patrick Lannin et Veronica Ek

TROLLHATTAN, Suède (Reuters) - Le suédois Saab pourrait disparaître après 60 ans d'activité, son propriétaire néerlandais ayant annoncé avoir cessé de chercher les financements qui auraient pu permettre de sauvegarder le constructeur automobile.

La décision de Swedish automobile intervient au termes de mois d'efforts lors desquels il aura tenté de garder Saab en vie.

En opposant son veto à un projet visant à impliquer le chinois Zeijiang Youngman Lotus Automobile, General Motors, ancien propriétaire de Saab et disposant de licences technologiques clés ainsi que d'une petite participation, a incité Swedish Automobile à jeter l'éponge.

"Après avoir pris connaissance de la position de GM sur la transaction envisagée, Youngman a informé Saab Automobile que la poursuite du financement et la réorganisation de Saab ne pourraient se produire", souligne Swedish Automobile dans un communiqué.

"Le conseil de Saab Automobile a par conséquent décidé, faute de financement, que Saab serait insolvable et déposerait un dossier de faillite dans son intérêt et celui de ses créanciers."

Swedish Automobile ajoute dans le communiqué s'attendre à ce que la justice valide la faillite et nomme bientôt des liquidateurs judiciaires.

Toutefois, le directeur général du groupe néerlandais Victor Muller a souligné un peu plus tard dans la journée qu'il avait reçu plusieurs marques d'intérêt de la part de repreneurs potentiels et que cela dépendait désormais des liquidateurs.

"Il y a des parties qui ont fait part de leur intérêt à mener à bien une possible acquisition de Saab après sa faillite", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.   Suite...