Noyer attaque les agences de notation, le gouvernement résigné

jeudi 15 décembre 2011 17h43
 

PARIS (Reuters) - Par un curieux contraste, le gouvernement français, qui semble résigné à la dégradation de sa note souveraine, s'est montré jeudi beaucoup plus modéré vis-à-vis des agences de notation que le gouverneur de la Banque de France.

Christian Noyer s'est livré à une attaque en règle de ces agences qui menacent de dégrader d'un ou deux crans la note "triple A" qui permet à la France d'emprunter à bon compte.

Dans une interview publiée jeudi par Le Télégramme de Brest, ce membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) juge qu'elles sous-estiment la qualité de l'accord conclu par les dirigeants européens le 9 décembre dernier pour rédiger un traité qui obligerait les Etats membres de la zone euro à se soumettre à une meilleure discipline.

"Ce que j'observe, c'est que ces agences ont réussi, par leurs commentaires critiques, à fragiliser un sentiment positif qui existait sur le marché au lendemain du sommet de Bruxelles", a souligné Christian Noyer en référence à leurs menaces.

L'agence Standard & Poor's a placé sous surveillance négative les pays de la zone euro et envisage d'abaisser de deux crans le AAA de la France. Moody's menace de faire de même.

"En outre, la dégradation ne me paraît pas justifiée au regard des fondamentaux économiques. Ou alors, il faudrait qu'elles commencent par dégrader le Royaume-Uni qui a plus de déficits, autant de dettes, plus d'inflation, moins de croissance que nous et dont le crédit s'effondre", a ajouté Christian Noyer.

Le gouverneur de la Banque de France estime que les agences sont "devenues franchement incompréhensibles et irrationnelles".

"Elles lancent des menaces, alors même que les États ont pris des décisions fortes et positives. Les agences de notation font comme s'il ne s'était rien passé. On peut penser que l'utilité des agences pour guider les investisseurs n'est plus avérée aujourd'hui", déclare-t-il.

L'HÉRITAGE SERAIT LOURD, DIT HOLLANDE   Suite...