15 décembre 2011 / 09:24 / il y a 6 ans

Les Bourses européennes ouvrent en hausse

<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes rebondissent jeudi &agrave; l'ouverture dans les premiers &eacute;changes, apr&egrave;s trois s&eacute;ances de baisse d'affil&eacute;e sur fond de crise de la dette en zone euro et d'inqui&eacute;tudes pour la croissance mondiale. Apr&egrave;s quelques minutes, le CAC 40 gagnait 0,76% &agrave; 2.998,85 points &agrave; Paris. /Photo d'archives/REUTERS</p>

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes rebondissent jeudi dans les premiers échanges, après trois séances de baisse d'affilée dans un contexte d'inquiétude sur la dette en zone euro et sur la croissance mondiale. Mais les marchés restent nerveux avant une émission obligataire espagnole qui est vue comme un nouveau test de la capacité de l'Europe à juguler sa crise de la dette.

La Bourse de Paris gagne 0,76% (+22,05) à 2.998,85 points, tout en restant sous la barre des 3.000 points enfoncée la veille. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 reprend 0,8%. Francfort regagne 1,1% et le FTSE londonien s'adjuge 0,64%.

Les secteurs bancaires (+1,16%) et de l'assurance (+2,2%) sont en tête du rebond, après avoir été les plus attaqués la veille, tout comme les valeurs cycliques, notamment l'automobile (+1,4%)

Le Trésor espagnol espère lever jeudi entre 2,5 et 3,5 milliards d'euros d'obligations à échéance 2016, 2020 et 2021 pour sa dernière émission de dette de l'année.

Contribuant à l'inquiétude ambiante, la production industrielle chinoise s'est contractée en décembre, avec un recul des commandes nouvelles, selon la version flash de l'indice HSBC du secteur manufacturier, ressorti à 49. Quoi qu'inférieur à 50, qui sépare une croissance d'une contraction de l'activité, il est en hausse par rapport aux 47,7 de novembre.

Les indices PMI flash en France, en Allemagne et en zone euro, publiés dans la matinée, sont ressortis meilleurs que prévu.

Les investisseurs attendent encore une rafale d'indicateurs cet après-midi aux Etats-Unis, qui semblent pour l'instant mieux résister au ralentissement économique mondial.

Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below