13 décembre 2011 / 12:37 / il y a 6 ans

Les Bourses européennes accentuent leur rebond à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes avaient accentué leur rebond mardi à mi-séance, alors que Wall Street s‘annonce en légère hausse, les investisseurs restant néanmoins sur la défensive dans le doute sur la capacité du nouveau “pacte” européen à contenir la crise de la dette et dans l‘inquiétude concernant les dettes des Etats européens et la santé du secteur bancaire.

<p>Les Bourses europ&eacute;ennes avaient accentu&eacute; leur rebond mardi &agrave; mi-s&eacute;ance, les investisseurs restant n&eacute;anmoins sur la d&eacute;fensive dans le doute sur la capacit&eacute; du nouveau "pacte" europ&eacute;en &agrave; contenir la crise de la dette et dans l'inqui&eacute;tude concernant les dettes des Etats europ&eacute;ens et la sant&eacute; du secteur bancaire. A 11h30 GMT, la Bourse de Paris avan&ccedil;ait de 0,25% &agrave; 3.097,30 points. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

A 11h30 GMT, la Bourse de Paris avançait de 0,25% à 3.097,30 points, alors que le Dax reprenait 0,84% à Francfort et le FTSE londonien progresse de 0,74%.

L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 rebondissait de 0,63%. Le cabinet d‘analyse graphique Day By Day souligne que l‘EuroStoxx 50 et l‘indice CAC 40 ont déjà retracé 38% de la hausse du mois de novembre, ce qui pourrait interrompre le courant de ventes.

L‘euro se reprend à plus de 1,32 dollar grâce à des rachats de positions à découvert, après avoir touché un plus bas de deux mois à 1,3159 dollar dans la nuit.

Les investisseurs se préparent à une possible série de dégradations de notes souveraines au sein de la zone euro dès cette semaine.

“Les spreads de taux du Portugal, de l‘Italie, de l‘Irlande, de la Grèce et de l‘Espagne se sont à nouveau creusés: les marchés anticipent les difficultés à mettre en oeuvre des stratégies pour rétablir la croissance en Europe dans un contexte d‘austérité”, selon Franklin Pichard directeur de Barclays Bourse France.

Après un indice ZEW moins mauvais que prévu, les investisseurs attendent les ventes de détail et les stocks des entreprises aux Etats-Unis, avant le début de la réunion de la Réserve Fédérale. La Fed devrait s‘abstenir de proposer de nouvelles mesures de stimulation de l’économie, la banque centrale américaine regardant d‘un côté une conjoncture plus encourageante et de l‘autre les risques en provenance d‘Europe.

Les adjudications des Trésors belge et espagnol se sont bien passées, apportant un élément de soutien aux marchés.

Juliette Rouillon, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below