Carrefour dévoile son offre sur Guyenne et Gascogne

lundi 12 décembre 2011 22h02
 

PARIS, 12 décembre - Carrefour a annoncé lundi qu'il offrait 74,25 euros par action en numéraire pour racheter Guyenne et Gascogne, son principal franchisé sur le marché français, valorisant ce dernier à au moins 494 millions d'euros.

Le succès de l'offre, qui prévoit également la possibilité d'un échange de titres, paraît assuré, des actionnaires de Guyenne et Gascogne contrôlant 57% du capital s'étant d'ores et déjà engagés à apporter leurs actions, dont 50% au titre de l'offre publique d'échange (OPE).

Le numéro deux mondial de la grande distribution a parallèlement annoncé qu'il prévoyait d'exercer son option de vente de sa participation de 50% dans Altis, un autre franchisé, ce qui devrait lui rapporter 153 millions d'euros et contribuer au financement du rachat de Guyenne et Gascogne.

Partenaire de Carrefour depuis 1966, la société, qui est principalement implantée dans le sud-ouest de la France, a fait savoir que son conseil d'administration avait approuvé à l'unanimité le projet de transaction.

Carrefour n'avait guère d'autre choix, aux yeux de certains analystes, que de prendre le contrôle total de son franchisé dont l'actionnaire principal souhaite sortir.

Le distributeur a déjà perdu sa franchise avec Coop Atlantique (passé chez Système U) et bataille pour enrayer la baisse de sa part de marché dans l'Hexagone.

Selon les modalités dévoilées par les deux groupes dans des communiqués distincts, l'action Guyenne et Gascogne serait valorisée au mieux à 74,25 euros dans le cadre de l'offre en numéraire, soit 494 millions d'euros pour la totalité de l'offre.

L'OPE valoriserait de son côté Guyenne et Gascogne à 462,3 millions d'euros, soit 69,537 euros par action, à comparer à un dernier cours coté de 87,60 euros vendredi, l'action ayant été suspendue lundi.

Ce prix ne tient pas compte toutefois du projet de Guyenne et Gascogne de verser à ses actionnaires un acompte sur dividende de sept euros par action.   Suite...