12 décembre 2011 / 13:07 / dans 6 ans

Nouvelles négociations entre Athènes, la troïka et les banques

<p>La Gr&egrave;ce a entam&eacute; lundi de nouvelles n&eacute;gociations avec la "tro&iuml;ka" pour d&eacute;finir les contours du prochain plan de sauvetage financier, qui devra &ecirc;tre rapidement valid&eacute; dans la perspective des &eacute;lections anticip&eacute;es. /Photo d'archives/REUTERS/John Kolesidis</p>

par Lefteris Papadimas

ATHENES (Reuters) - La Grèce a entamé lundi de nouvelles négociations avec la “troïka” pour définir les contours du prochain plan de sauvetage financier, qui devra être rapidement validé dans la perspective des élections anticipées.

Les négociations avec les inspecteurs de l‘Union européenne (UE), de la Banque centrale européenne (BCE) et du Fonds monétaire international (FMI) sont “cruciales et difficiles”, a reconnu le ministre des Finances, Evangelos Venizelos, lors d‘une conférence de presse.

“On demande au pays de prendre des décisions importantes et cruciales et nous ne pouvons pas nous permettre de nous en détourner”, a-t-il ajouté. “Le pays ne peut pas se permettre d‘entrer en période électorale sans avoir conclu ces procédures”, a encore dit le ministre des Finances.

Les élections législatives sont prévues le 19 février.

Venizelos doit aussi rencontrer Charles Dallara, directeur de l‘Institut de la finance internationale (IIF), pour évoquer un aspect important du sauvetage de la Grèce: la participation volontaire du secteur privé à la restructuration de la dette.

“Il serait souhaitable que les négociations (sur la restructuration de la dette) qui démarrent aujourd‘hui mènent à un premier accord d‘ici la fin de la semaine, faute de quoi nous manquerions de temps”, a dit à Reuters un banquier grec.

“Il serait alors difficile de mettre en oeuvre le ‘PSI’ (Private sector involvement) en janvier et cela pourrait repousser les élections”, a-t-il ajouté.

Athènes, qui a des échéances de remboursement majeures en mars, a besoin que le nouveau plan de sauvetage soit appliqué l‘an prochain. Le pays a échappé à la faillite ce mois-ci grâce au versement d‘une tranche d‘aide de huit milliards d‘euros en dépit des faibles progrès constatés sur le front du déficit.

“AUCUN CONSENSUS”

Les banques, représentées par l‘IIF, ont accepté en octobre une décote de 50% de la valeur de leurs obligations grecques en l’échange de nouvelles. Cet accord devrait contribuer à réduire la dette de 160% du produit intérieur brut actuellement à 120% en 2012. Mais des éléments clés sont encore incertains.

“Le rendement des nouvelles obligations sera débattu et il pourrait y avoir un compromis autour de 6%”, a dit le banquier grec.

Une autre source bancaire estime que les négociations porteront sur de nombreux éléments, des termes financiers à la structure juridique de l’échange de dette. “Il n‘y a aucun consensus pour le moment”, a dit cette source.

Les négociations avec les banquiers pourraient se poursuivre mardi et celles avec la troïka doivent s‘achever en fin de semaine avant de reprendre en janvier.

“Le PSI sera tout en haut de l‘agenda de la troïka”, a dit un responsable gouvernemental.

“Les revenus et les dépenses gouvernementales en 2011 seront examinés, de même que la crédibilité des nouveaux objectifs économiques pour cette année”, a-t-il dit.

“Pour 2011, si les tendances actuelles de dépenses et de revenus sont confirmées, le déficit sera d‘environ 10% du PIB et non de 9% environ”, comme le gouvernement l‘espérait, a ajouté ce responsable gouvernemental.

Le gouvernement grec devra expliquer les retards pris par le plan de départ progressif de 30.000 fonctionnaires, a précisé ce responsable, concédant que les agences gouvernementales n‘ont jusqu‘ici notifié leur licenciement qu’à 6.500 personnes.

Avec George Georgiopoulos, Clément Guillou pour le service français, édité par Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below