December 8, 2011 / 5:39 PM / 6 years ago

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

4 MINUTES DE LECTURE

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 2,53% à 3.095,49 points, les propos d'Angela Merkel sur la crise de la zone euro et la prudence de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), ayant achevé de ternir l'optimisme initial des investisseurs.

* Les BANQUES ont été les principaux contributeurs à la baisse du CAC 40 alors que la BCE a douché les espoirs de ceux qui la voyaient déjà augmenter drastiquement son programme de rachats d'obligations souveraines ou encore autoriser des prêts au Fonds monétaire international (FMI) pour endiguer la crise de la dette.

En outre, l'autorité bancaire européenne (ABE) évalue à 114,7 milliards d'euros les besoins de fonds propres des banques européennes si l'on veut être absolument certain qu'elles pourront résister à la crise de la dette souveraine, a-t-on appris jeudi de deux sources financières.

BNP PARIBAS a reculé de 5,7% à 31,11 euros, SOCIETE GENERALE de 4,5% à 19,10 euros, et CREDIT AGRICOLE de 4,34% à 4,605 euros. Hors CAC, DEXIA a perdu 8,33% à 0,33 euro et NATIXIS 5,91% à 2,087 euros. L'indice sectoriel Stoxx a lâché 3,13%.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont également pâti des conséquences envisagées sur la croissance des annonces de la BCE.

ALSTOM (-7,65% à 23,645 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 devant PSA (-7,26% à 12,46 euros), VEOLIA ENVIRONNEMENT (-6,45% à 8,517 euros) et VALLOUREC (-5,8% à 46,95 euros).

Les groupes automobiles européens ont perdu 3,43%, plus forte baisse sectorielle en Europe, les groupes exploitant les ressources de bases 3,04% et le secteur de la construction 3,02%.

* La résistance de certaines VALEURS DÉFENSIVES illustre également le regain de pessimisme des marchés. PERNOD RICARD a pris 0,37% à 70,34 euros et ESSILOR INTERNATIONAL 0,15% à 53,11 euros.

* SAFRAN a avancé de 1,4% à 22,085 euros, plus forte progression du CAC 40. BofA Merrill Lynch, dans le cadre d'une note sectorielle, a relevé ses prévisions de résultats 2012-2013, anticipant une croissance plus élevée de ventes de moteurs CFM56 et une baisse des charges en Recherche et Développement.

* BIOMÉRIEUX a chuté de 10,93% à 55,18 euros, plus forte baisse du SBF 120 au lendemain d'un avertissement sur son chiffre d'affaires 2011.

* CARREFOUR (-3,71% à 17,76 euros) et GUYENNE ET GASCOGNE (+3,55% à 88,05 euros), son principal franchisé sur le marché français, ont confirmé poursuivre des discussions sur un possible rapprochement.

* AREVA (-2,94% à 20,15 euros) devrait annoncer à l'occasion la présentation mardi prochain de la nouvelle stratégie du groupe public des charges exceptionnelles, essentiellement des dépréciations d'actifs miniers, qui pourraient se situer dans une fourchette de 1 à 1,5 milliard d'euros selon certains analystes.

* OL GROUPE a gagné 5,25% à 4,21 euros au lendemain de la qualification inattendue de l'Olympique lyonnais pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

* CYBERGUN a chuté de 18,62% à 7,69 euros, plus forte baisse de l'indice CAC Mid & Small après des résultats semestriels jugés décevants et l'abaissement de ses objectifs annuels.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below