Sarkozy et Merkel font pression sur les 27 avant le sommet

jeudi 8 décembre 2011 16h50
 

par Emmanuel Jarry

MARSEILLE (Reuters) - Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont pressé jeudi leurs partenaires de l'Union européenne de prendre d'ici à vendredi à Bruxelles les décisions nécessaires au sauvetage de la zone euro, sur la base des propositions franco-allemandes.

Il n'y aura pas de seconde chance pour la zone euro, ébranlée par la crise des dettes souveraines, si le Conseil européen ne prend pas vendredi de décision sur les réformes nécessaires, a déclaré le président français devant le congrès du Parti populaire européen (PPE) à Marseille.

La chancelière allemande s'est pour sa part déclaré convaincue qu'un accord serait trouvé à Bruxelles et a plaidé pour ce soit un accord à 27 et pas seulement entre les 17 pays membres de la zone euro.

A quelques heures du début d'un Conseil européen décisif, lors duquel ils défendront des propositions franco-allemandes de modification des traités européens, les deux dirigeants se sont partagés les rôles : au premier la dramatisation des enjeux, à la seconde la persuasion.

"Jamais l'Europe (...) n'a été aussi en danger (...) et jamais le risque d'explosion de l'Europe n'a été aussi grand", a déclaré Nicolas Sarkozy. "Nous avons quelques semaines pour décider parce que le temps travaille contre nous."

"Si vendredi nous n'avons pas un accord, il n'y aura pas de seconde chance", a-t-il ajouté.

Le président français a fait appel à "l'esprit de compromis". Mais il a également averti que la France et l'Allemagne n'accepteraient pas que des pays de l'UE non membres de la zone euro s'opposent aux réformes nécessaires - une allusion, notamment, à la Grande-Bretagne et à la Suède.

MERKEL DEMANDE DE LA COMPRÉHENSION   Suite...

 
<p>Angela Merkel et Nicolas Sarkozy r&eacute;unis &agrave; Marseille au congr&egrave;s du Parti populaire europ&eacute;en. La chanceli&egrave;re allemande et le pr&eacute;sident fran&ccedil;ais ont tour &agrave; tous mis la pression sur leurs partenaires europ&eacute;ens jeudi, avant l'ouverture du sommet &agrave; 27 o&ugrave; seront pr&eacute;sent&eacute;es les propositions franco-allemandes pour renforcer la zone euro. /Photo prise le 8 d&eacute;cembre 2011/REUTERS/Jean-Paul P&eacute;lissier</p>