Deutsche Börse et Nyse Euronext étudieraient des scissions

mercredi 7 décembre 2011 18h56
 

par Edward Taylor et Philipp Halstrick

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Börse et Nyse Euronext pourraient se séparer d'une partie de leurs branches dérivés pour créer un concurrent tiers et répondre aux craintes de monopole qui font obstacle à leur fusion, a-t-on appris mercredi de sources au fait du dossier.

Aucune décision en ce sens n'a encore été prise et l'idée n'en est qu'une parmi d'autres, a-t-on précisé.

Nyse Euronext n'était pas joignable dans l'immédiat. Deutsche Börse a de son côté souligné dans un communiqué que les concessions faites aux nom de la concurrence ne devaient pas saper la logique industrielle d'une fusion avec Nyse.

"Nous voulons cette transaction, mais pas à tout prix", a déclaré le directeur financier, Gregor Pottmeyer.

Les autorités européennes ont rencontré mardi les responsables des opérateurs boursiers. Ils leur ont demandé si leurs concurrents et leurs clients jugeaient que leurs propositions étaient adaptées aux questions de concurrence.

"La Commission (européenne) reste particulièrement préoccupée par les dérivés", a dit une personne au fait des discussions.

Deutsche Börse décidera dans la semaine à venir des nouvelles mesures qu'elle peut prendre pour décrocher le feu vert à la fusion, mais, selon une source proche de l'opération, les inquiétudes de l'Union européenne signifient que la transaction n'a plus qu'une chance sur deux d'être menée à bien.

NOUVELLES CONCESSIONS   Suite...

 
<p>Deutsche B&ouml;rse et Nyse Euronext pourraient se s&eacute;parer d'une partie de leurs branches d&eacute;riv&eacute;s pour cr&eacute;er un concurrent tiers et r&eacute;pondre aux craintes de monopole qui font obstacle &agrave; leur fusion, selon des sources au fait du dossier. /Photo prise le 15 f&eacute;vrier 2011/REUTERS/Alex Domanski</p>