Paris et les Bourses européennes terminent en baisse

jeudi 1 décembre 2011 18h15
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse à l'issue d'une séance hésitante, certains investisseurs ayant pris leurs profits après le récent rally, malgré un indice ISM manufacturier aux Etats-Unis meilleur que prévu en novembre, à la veille des chiffres très attendus de l'emploi pour le mois de novembre.

La Bourse de Paris a clôturé en baisse de 0,78% à 3.129,95 points. L'indice CAC 40 a gagné près de 11% au cours des cinq derniers jours, mais perd encore près de 18% depuis le début de l'année, avec un recul de 2,72% sur le mois de novembre.

A Francfort, le Dax s'est replié de 0,87% et à Londres, le FTSE de 0,29%, alors que l'indice paneuropéen a reculé de 0,7%.

Des adjudications de dettes espagnole et française qui se sont bien déroulées en fin de matinée ont un temps rassuré les marchés, entraînant une détente sur les rendements des emprunts d'Etat à 10 ans dans la zone euro.

La tendance reste néanmoins fragile sur l'ensemble des marchés, les investisseurs attendant d'en savoir plus sur une réponse des Européens face à la crise de la dette, au lendemain de l'action coordonnée annoncée par les principales banques centrales pour préserver la liquidité sur des marchés secoués par la crise de la dette.

Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a fait comprendre qu'il était prêt à prendre des mesures supplémentaires pour soutenir l'économie de la zone euro, ajoutant que les risques baissiers avaient augmenté et que la BCE était consciente des difficultés croissantes des banques.

Selon une enquête Reuters auprès d'une trentaine d'analystes et gérants de fonds, l'indice paneuropéen Stoxx 600 devrait croître d'environ 4% et le CAC 40 d'environ 9% d'ici la fin de l'année prochaine. Toutefois, les deux indices devraient rester pratiquement stables d'ici à fin juin 2012.

De son côté, Wall Street devrait terminer l'année 2012 sur un gain modéré et stagner d'ici la fin du mois de juin 2012, toujours selon l'enquête de Reuters. marchés européens, alors que le Dow Jones perd 0,45% et le composite du Nasdaq 0,21%.

Juliette Rouillon, édité par Wilfrid Exbrayat