Le marché automobile repart à la baisse

jeudi 1 décembre 2011 12h55
 

PARIS (Reuters) - Le marché automobile français est reparti à la baisse en novembre après un léger rebond le mois précédent, la disparition des effets retardés de la prime à la casse pesant notamment sur les ventes de petites voitures.

Les immatriculations de voitures neuves ont diminué de 7,6% le mois dernier, à 179.160 unités, montrent les statistiques publiées jeudi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Elles avaient augmenté de 2,8% en octobre, grâce notamment aux offres commerciales aux particuliers.

Les chiffres de novembre s'entendent en données brutes comme à nombre de jours ouvrables comparable, novembre 2011 ayant compté 20 jours ouvrables comme novembre 2010.

"On repart dans la typologie du marché français sans prime à la casse", a expliqué à Reuters François Roudier, porte-parole du CCFA.

"Quand on sort de la prime à la casse, on n'a plus l'avantage de vendre beaucoup de voitures d'entrée de gamme. La diminution concerne surtout les petites voitures."

Sur les onze premiers mois de l'année, le marché automobile français affiche une baisse de 0,3% par rapport à la période correspondante de 2010.

Et ce recul atteint 4,7% pour les seuls constructeurs français, dont la part du marché des voitures particulières ressort à 56,9% sur janvier-novembre, soit une baisse de 2,6 points par rapport à l'an dernier.

LE DÉBUT 2012 S'ANNONCE DIFFICILE   Suite...