Les titres régionaux d'Hersant intéressent David Montgomery

mardi 29 novembre 2011 22h41
 

par Georgina Prodhan et Gwénaëlle Barzic

LONDRES/PARIS (Reuters) - David Montgomery, magnat de la presse tabloïd britannique, a confirmé mardi son intérêt pour les titres régionaux du groupe français Hersant, qu'il envisage de restructurer.

Invité du sommet Reuters sur les médias, l'ancien patron de la société d'investissement Mecom qui a par le passé dirigé le défunt tabloïd News of the World, a indiqué être en discussions avec les banques créancières d'Hersant et espérer aboutir à un accord d'ici la fin de l'année.

Il est toutefois loin d'être certain que ses projets en France aboutissent, Hersant, qui possède 27 journaux locaux en France et Outre-mer, étant déjà en discussion avec le belge Rossel en vue d'un rapprochement entre leurs deux groupes.

"Je pense ne plus avoir beaucoup de temps. C'est une situation qui évolue car les journaux font face à d'importantes dettes. Les propriétaires actuels luttent pour le rester", a déclaré David Montgomery lors de l'étape londonienne du sommet.

A la tête de Mecom, David Montgomery a été le premier étranger à diriger un groupe de presse allemand en 2005, ce qui avait suscité un certain émoi à Berlin à l'époque. Il a également conduit une restructuration brutale du Mirror lorsqu'il en était le directeur général.

Il a précisé que lui et ses partenaires proposaient d'investir 50 millions d'euros pour les journaux d'Hersant en précisant toutefois que ce dernier devrait vendre ses titres outre-mer en vue de rembourser les banques.

Le Britannique n'a pas précisé qui étaient ses partenaires. Ils ont constitué une société enregistrée à Londres, appelée Local World, en tant que véhicule d'investissement.

David Montgomery souhaite prendre la direction des titres du groupe, parmi lesquels figurent La Provence et Nice-Matin, dans lesquels il détiendrait une participation.   Suite...