La France ne renégociera pas l'accord d'octobre sur Dexia

mercredi 23 novembre 2011 11h17
 

PARIS (Reuters) - Il n'est pas question de renégocier l'accord conclu en octobre dernier sur les modalités du démantèlement de la banque franco-belge en difficulté Dexia, a déclaré mercredi à Reuters une source au ministère de l'Economie français.

Une convention temporaire pourrait toutefois être mise en oeuvre pour garantir les financements le temps que ce plan soit approuvé par la Commission européenne.

"Il n'est pas question de renoncer à l'accord", a déclaré cette source, rappelant que le ministre de l'Economie, François Baroin, l'a clairement indiqué la veille.

François Baroin avait déclaré mardi qu'"il n'y a aucune remise en cause de cet accord".

"Nous allons probablement mettre en oeuvre l'accord d'octobre avec une convention temporaire", a ajouté cette source.

La France, la Belgique et le Luxembourg ont convenu en octobre d'apporter des garanties publiques pour des emprunts allant jusqu'à 90 milliards d'euros sur les 10 prochaines années à Dexia.

Jean-Baptiste Vey, édité par Jean-Michel Bélot