Paris et Berlin vont proposer une réforme des traités européens

mardi 22 novembre 2011 19h36
 

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a confirmé mardi que la France et l'Allemagne proposeraient des modifications des traités européens pour permettre une plus grande discipline budgétaire au sein de la zone euro.

Intervenant devant les membres du Forum de Boao, un groupe de réflexion asiatique réuni à Paris pour discuter de coopération entre l'Asie et l'Europe, le président français a assuré que les pays de la monnaie unique faisaient de la lutte contre la crise de la dette leur priorité.

Il a rappelé les mesures déjà prises par les 17 pays membres de l'euro comme l'augmentation de la puissance de frappe du Fonds européen de stabilité financière (FESF) à 1.000 milliards d'euros grâce à un mécanisme de levier.

Il s'est félicité en outre que la Banque centrale européenne procède à des rachats de dette souveraine sur le marché secondaire "afin de permettre le bon fonctionnement des canaux de transmission de la politique monétaire dans la zone euro".

Ce faisant, il a repris à son compte la formule inventée par Jean-Claude Trichet et reprise par Mario Draghi, son successeur à la tête de la BCE, pour justifier des rachats d'obligations sur le marché secondaire afin d'empêcher une explosion des rendements de la dette des pays les plus touchés par la crise comme l'Italie.

"DISCIPLINE BUDGÉTAIRE"

Unis pour conduire la lutte contre la crise, l'Allemagne et la France, les deux grandes économies de la zone euro, divergent toutefois sur des questions comme le rôle de la BCE.

Paris, soutenu par d'autres pays, souhaiterait la voir agir comme prêteur en dernier ressort des Etats, estimant qu'elle a les moyens d'agir massivement pour enrayer la crise de confiance des investisseurs vis-à-vis des pays de la monnaie unique.

Berlin juge pour sa part que les traités européens ne lui donnent pas ce pouvoir et fait d'une réforme de ceux-ci, allant dans le sens d'une plus grande discipline budgétaire communautaire, un préalable.   Suite...