Rebond des actions avec les M&A, mais le dollar baisse encore

vendredi 19 mai 2017 13h11
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes confirment leur rebond vendredi à mi-séance et Wall Street est attendue en légère hausse, les marchés actions semblant vouloir repartir de l'avant en laissant de côté les crises politiques américaine et brésilienne pour se concentrer sur l'actualité des sociétés cotées.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,48% à 5.14,90 points vers 10h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,15% et à Londres, le FTSE avance de 0,44%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,36%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,35% et le Stoxx 600 de 0,41%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse d'environ 0,2%.

Preuve que l'inquiétude n'a toutefois pas totalement disparu, le dollar recule encore et s'achemine vers sa plus mauvaise performance hebdomadaire depuis neuf mois.

Le billet vert cède 0,4% face à un panier de référence composé de six autres grandes devises, contre lequel il a touché mercredi son plus bas niveau depuis l'élection de Donald Trump le 8 novembre. L'euro se traite autour de 1,1160 dollar.

Au-delà de l'agitation politique à Washington après le limogeage du directeur du FBI, les allégations de pressions du président sur ce dernier et la nomination d'un procureur spécial pour diriger l'enquête en cours sur les liens entre la campagne Trump et la Russie, c'est la capacité de la Maison blanche à faire adopter des réformes qui inquiète durablement les cambistes.

"Le marché craint désormais que les coupes dans la réglementation, les incitations fiscales, etc., n'arrivent tout simplement jamais parce que l'administration, trop occupée par les scandales, ne sera pas en mesure de mettre en oeuvre la moindre de ses promesses", explique Jane Foley, responsable de la stratégie devises de Rabobank à Londres.

Sur les marchés actions, ces préoccupations semblent, au moins provisoirement, reléguées au second plan, et le rebond profite à tous les secteurs.

L'actualité des fusions-acquisitions assure aussi un soutien important aux marchés européens. Le géant allemand de l'énergie RWE et sa filiale Innogy, avec des gains respectifs de 3,76% et 4,46%, figurent parmi les plus fortes hausses du FTSEurofirst 300 après les informations de Reuters sur des discussions en vue d'une alliance avec le français Engie.   Suite...

 
Les Bourses européennes confirment leur rebond vendredi à mi-séance et Wall Street est attendue en légère hausse. À Paris, le CAC 40 gagne 0,48% vers 10h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,15% et à Londres, le FTSE avance de 0,44%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau