18 mai 2017 / 18:27 / il y a 3 mois

USA: enquête sur les CSeries de Bombardier sur requête de Boeing

Le département du Commerce des Etats-Unis a annoncé jeudi qu'il avait ouvert une enquête sur des déclarations de Boeing suivant lesquelles son homologue canadien Bombardier vendrait à perte ses CSeries sur le marché américain et bénéficierait de subventions illicites de l'Etat canadien. /Photo d'archives/Christinne Muschi

SEATTLE (Reuters) - Le département du Commerce des Etats-Unis a annoncé jeudi qu'il avait ouvert une enquête sur des déclarations de Boeing suivant lesquelles son homologue canadien Bombardier vendrait à perte ses CSeries sur le marché américain et bénéficierait de subventions illicites de l'Etat canadien.

La Commission américaine du commerce international (ITC) a déjà ouvert une enquête sur d'autres déclarations de Boeing selon lesquelles Bombardier a vendu l'an dernier 75 CSeries à Delta Air Lines en dessous du prix de revient.

Bombardier a réfuté ces affirmations lors d'un face-à-face tendu avec Boeing jeudi durant une audition de l'ITC.

"Tout en nous assurant que la cause sera traitée à partir d' un examen approfondi et intègre des faits, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour apporter notre appui aux entreprises et aux travailleurs américains", a déclaré le secrétaire au Commerce Wilbur Ross.

Boeing a demandé au gouvernement en avril d'imposer des droits de douane à Bombardier.

Le département du Commerce a fait savoir que si l'enquête concluait que les CSeries ont été soit vendus à vil prix sur le marché américain soit injustement subventionnés, il imposerait des droits égaux à la valeur des avantages perçus.

Le gouvernement canadien, qui a fermement désapprouvé l'ouverture de l'enquête américaine, a fait savoir qu'il réexaminait les projets d'achat de matériel militaire à Boeing à la suite des allégations faites par ce dernier au sujet de Bombardier.

Le Canada avait dit en novembre qu'il comptait acheter 18 Boeing Super Hornet, une mesure provisoire avant le renouvellement complet de sa flotte de chasseurs.

Alwyn Scott, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below