L'Iran réceptionne ses 4 premiers turbopropulseurs ATR

mardi 16 mai 2017 13h24
 

PARIS (Reuters) - Iran Air a réceptionné mardi ses quatre premiers ATR 72-600, a annoncé le constructeur de turbopropulseurs ATR.

Ces avions font partie de l'accord signé en avril entre ATR et la compagnie iranienne pour une commande ferme de 20 ATR 72-600, assortie de 20 options, précise le groupe dans un communiqué.

Les 20 appareils fermes seront livrés d'ici fin 2018, ajoute la coentreprise à parité entre Airbus et Leonardo.

Cette commande, passée à la suite de la levée des sanctions internationales contre l'Iran dans le cadre d'un accord sur le nucléaire, devrait permettre à l'Iran d'étoffer ses lignes aériennes domestiques.

Les ATR sont à même de desservir les 60 aéroports du pays, y compris en cas de pistes courtes, non préparées, et dans des régions montagneuses, fait valoir le constructeur.

IranAir a réceptionné début 2017 son premier avion occidental, un Airbus A321.

(Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

 
Iran Air a réceptionné mardi ses quatre premiers ATR 72-600, a annoncé le constructeur de turbopropulseurs ATR. /Photo prise le 11 janvier 2017/REUTERS/Régis Duvignau