Les Bourses européennes hésitantes, l'euro à plus de 1,10 dollar

mardi 16 mai 2017 10h32
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé mardi en début de séance, les publications de résultats étant pour l'instant le principal facteur d'animation de la cote, tandis que l'euro profite du repli du dollar.

À Paris, l'indice CAC 40 abandonne 0,34% à points vers 07h55 GMT alors qu'à Francfort, le Dax gagne 0,14% et qu'à Londres, le FTSE s'adjuge 0,3%. Les indices allemand et britannique ont d'ailleurs inscrit de nouveaux records.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,07%, le FTSEurofirst 300 de 0,05% et le Stoxx 600 de 0,09%.

Plus forte hausse du Stoxx 600, l'opérateur mobile britannique Vodafone gagne près de 4% après ses résultats annuels et des prévisions visiblement appréciées par les investisseurs.

A l'opposé, le groupe britannique de santé BTG (-6,79%) et la compagnie aérienne EasyJet (-4,73%) affichent les plus fortes baisses de l'indice large européen.

Egalement en net recul, SFR Group cède plus de 3,5% après la décision de MSCI de retirer la valeur de son indice France, au profit d'Ipsen (+0,22%).

Le compartiment automobile, lui, abandonne 0,6%, l'un des reculs sectoriels les plus nets en Europe, après les chiffres mensuels de ventes de l'ACEA, en baisse (-6,8%) pour la première fois depuis octobre. A Paris, les poids lourds du secteur figurent parmi les principaux reculs du CAC: Renault abandonne 1,05%, Valeo 1,07% et Michelin 0,75%.

En Asie, la Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,25% mais celle de Hong Kong a clôturé dans le rouge. L'indice MSCI des marchés asiatiques hors Japon prend 0,14%.

Wall Street a clôturé en hausse lundi, le Standard & Poor's et le Nasdaq inscrivant de nouveaux records. [.NFR]   Suite...

 
Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé mardi en début de séance.  À Paris, l'indice CAC 40 abandonne 0,34% vers 07h55 GMT alors qu'à Francfort, le Dax gagne 0,14% et qu'à Londres, le FTSE s'adjuge 0,3%. /Photo prise le 28 février 2017/REUTERS