May 16, 2017 / 7:37 AM / 2 months ago

L'inflation a légèrement accéléré en avril

3 MINUTES DE LECTURE

Les prix à la consommation ont bien augmenté de 0,1% en avril en France par rapport au mois précédent, la légère accélération des prix des services compensant le ralentissement saisonnier des prix des produits manufacturés et le recul des prix de l'énergie. /Photo d'archives/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - Les prix à la consommation ont bien augmenté de 0,1% en avril en France par rapport au mois précédent, la légère accélération des prix des services compensant le ralentissement saisonnier des prix des produits manufacturés et le recul des prix de l'énergie, indique mardi l'Insee.

L'institut de la statistique confirme ainsi l'estimation provisoire publiée fin avril.

Les prix à la consommation ont donc calé le mois dernier, après leur progression de 0,6% en mars.

Sur un an, leur évolution s'établit ainsi à +1,2% en avril, soit un rythme un peu plus rapide que la progression de l'inflation relevée au cours des deux mois précédents (+1,1% en février comme en mars).

En données corrigées des variations saisonnières, les prix à la consommation sont restés stables en avril, comme en mars, et affichent aussi une augmentation de 1,2% sur un an.

L'Insee a également confirmé ses premières estimations pour l'indice des prix harmonisé IPCH, qui permet des comparaisons avec les autres pays de la zone euro : il a évolué en avril dans les mêmes proportions sur le mois (+0,1%) et affiche une progression de 1,4% sur un an.

L'inflation sous-jacente (hors tarifs publics et produits à prix volatils) a augmenté de 0,2% le mois dernier, son évolution sur un an s'inscrivant à +0,5%, après +0,4% en mars.

Quant à l'inflation hors tabac, elle s'établit à 1,0% en rythme annuel.

L'évolution des prix à la consommation en avril a notamment été contenue par le net ralentissement des prix des produits manufacturés (+0,1% après +2,5%) et la poursuite du recul des prix de l'énergie (-0,3% après −0,5%).

Les prix alimentaires n'ont que peu évolué (0,1% sur un mois après −0,3% en mars) mais les prix des services ont légèrement accéléré, affichant une progression de 0,2% (après +0,1% en mars).

L'inflation, qui était passée dans le rouge à l'hiver 2016, s'est progressivement redressée depuis mais elle reste éloignée de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE), qui est d'un tout petit peu moins de 2%.

Myriam Rivet, édité par Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below