L'enquête sur Clinton pèse sur Wall Street en clôture

vendredi 28 octobre 2016 23h30
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en légère baisse vendredi et le dollar a chuté, en réaction à l'annonce par le directeur du FBI que l'agence fédérale allait ouvrir une enquête sur de nouveaux courriels d'Hillary Clinton lorsqu'elle était secrétaire d'Etat.

L'indice Dow Jones a cédé 8,49 points, soit 0,05%, à 18.161,19. Le S&P-500, plus large, a perdu 6,63 points, soit 0,31%, à 2.126,41. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 25,87 points (-0,50%) à 5.190,10 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 0,1%, le S&P a perdu 0,7% et le Nasdaq a reculé de 1,3%.

Dans une lettre envoyée à plusieurs parlementaires républicains, le patron du FBI James Comey a fait savoir que le FBI allait à enquêter sur de nouveaux courriels envoyés par Hillary Clinton depuis sa messagerie personnelle quand elle était secrétaire d'Etat pour déterminer si ces messages contenaient des informations confidentielles.

L'annonce constitue un rebondissement inattendu à moins de deux semaines de l'élection présidentielle américaine, notamment pour les marchés qui tablent sur une victoire de Clinton. Mais après un instant de panique, le marché a repris confiance.

"Cette annonce a frappé, tout le monde a paniqué pendant une seconde en se disant que cela allait influer sur le résultat de l'élection", a dit Stephen Massocca de Wedbush Equity Management LLC. "Puis les investisseurs se sont calmés et ont réfléchi à ce que cela voulait vraiment dire: que très vraisemblablement cela n'aurait pas réellement d'impact sur l'élection."

Le S&P-500 a perdu jusqu'à 0,6% juste après l'annonce.

Les marchés avaient été portés depuis le début de la séance par la vigueur de l'économie américaine au troisième trimestre, tandis que les bons résultats d'Alphabet et de Chevron compensaient le repli d'Amazon et du secteur de la santé.   Suite...

 
Wall Street a fini en baisse vendredi. Le Dow Jones a cédé 0,05%, le S&P-500 a perdu 0,31% et le Nasdaq Composite a reculé de 0,50%. /Photo prise le 21 octobre 2016/REUTERS/Brendan McDermid