Wall Street finit en légère baisse, Apple pèse

vendredi 28 octobre 2016 06h48
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en baisse jeudi, plombée par Apple en fin de séance après avoir été longtemps indécise, tiraillée entre des résultats de sociétés mitigés et la bonne tenue des valeurs de la santé.

L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a cédé 29,65 points, soit 0,16%, à 18.169,68 et le Standard & Poor's 500, plus large, a perdu 6,39 points ou 0,30% à 2.133.04.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 34,30 points (0,65%) à 5.215,97, alourdi par Apple, et le câblo-opérateur Comcast.

Les nombreuses publications de résultats du troisième trimestre ont une nouvelle fois animé la séance mais le Dow et le S&P sont restés confinés dans des marges étroites, la prudence restant de mise à moins d'une semaine de la prochaine réunion de la Réserve fédérale et surtout à l'approche de l'élection présidentielle du 8 novembre.

Les résultats publiés jusqu'ici ont pourtant nettement dépassé les attentes des analystes, laissant espérer pour la période juillet-septembre un premier trimestre de croissance depuis le deuxième trimestre 2015.

Les bénéfices des entreprises du S&P-500 pour le troisième trimestre sont maintenus attendus en hausse de 2,6%, selon les données de Thomson Reuters I/B/E/S, alors qu'au début octobre ils étaient prévus en repli de 0,5%.

"C'est un trimestre important car il y a une inflexion de la tendance des résultats et on peut espérer renouer avec une croissance positive des bénéfices, mais pour autant ce n'est pas très robuste", commente Michael Scanlon, directeur général de Manulife Asset Management.

"Les résultats sont dans l'ensemble meilleurs que prévu mais le contexte des rendements obligataires élevés a pesé sur les valeurs sensibles aux taux", ajoute David Lefkowitz, stratège chez UBS Wealth Management Americas à New York.   Suite...

 
La Bourse de New York a fini en baisse jeudi. Le Dow Jones a cédé 0,16%, le S&P-500 a perdu 0,30% et le Nasdaq Composite a reculé de 0,65%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid