October 27, 2016 / 11:02 AM / 9 months ago

Qualcomm réalise le plus gros rachat des semiconducteurs

3 MINUTES DE LECTURE

Qualcomm a conclu le rachat de NXP Semiconductors pour 38 milliards de dollars, la plus grosse acquisition jamais opérée dans le secteur des semiconducteurs et qui en fait le leader du marché des puces pour l'automobile. /Photo d'archives/Mike Blake

(Reuters) - Qualcomm a annoncé jeudi avoir conclu le rachat de NXP Semiconductors pour 38 milliards de dollars (34,8 milliards d'euros), la plus grosse acquisition jamais opérée dans le secteur des semiconducteurs et qui en fait le leader du marché des puces pour l'automobile, en pleine croissance.

L'opération lui permet également de moins dépendre d'un marché du smartphone moins dynamique dans la mesure où il fournit également des puces aux fabricants de combinés et constitue enfin un pari sur le développement de ce que l'on appel "l'internet des objets (IoT)".

"Le rythme de l'innovation dans l'automobile et dans l'IoT va s'accélérer spectaculairement et nous considérons que cela constitue une opportunité fabuleuse", a déclaré Steven Mollenkopf, le directeur général de Qualcomm, lors d'une téléconférence.

Le consultant Gartner estime que plus de 21 milliards d'objet connectés seront en usage dans le monde à l'horizon 2010 contre moins de cinq milliards en 2015.

L'acquisition de NXP, pour un total de 47 milliards de dollars si l'on inclut le passif, l'emporte sur celle de Broadcom par Avago pour 37 milliards de dollars l'an passé.

L'action Qualcomm gagnait près de 4% à Wall Street vers la mi-journée, tandis que NXP progressait de 1,4% à 100 dollars. Cette dernière a gagné 20% depuis le 29 septembre, quand les premières informations sur une opération potentielle ont été diffusées.

Le fondeur a précisé qu'il offrirait 110 dollars par action NXP, soit une prime de 11,5% sur le cours de clôture de sa cible mercredi, et qu'il pensait que la transaction ne rencontrerait aucun obstacle réglementaire au vu de la complémentarité des activités concernées.

"Il y a eu beaucoup de fusions et acquisitions dans les semiconducteurs ces deux dernières années et je n'en ai pas vu une seule qui ait pris du retard pour des motifs réglementaires", a observé Rajvindra Gill, analyste de Needham & Co.

Le nouvel ensemble devrait réaliser un chiffre d'affaires annuel de plus de 30 milliards de dollars et Qualcomm estime que l'opération, qui devrait être achevée fin 2017, aura un net impact positif sur son bénéfice ajusté immédiatement après et qu'elle permettra de réaliser 500 millions de dollars d'économies annuelles dans les deux ans suivant son bouclage.

NXP, basé aux Pays-Bas, est devenu le leader mondial de l'électronique automobile en décembre 2015 après le rachat de l'américain Freescale Semiconductor pour 12 milliards de dollars.

Qualcomm se classait en 2015 au troisième rang mondial du marché des semiconducteurs par le chiffre d'affaires et NXP au septième, selon le cabinet d'études spécialisé IHS.

Marc Angrand et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below