October 27, 2016 / 7:57 AM / 9 months ago

Les Bourses européennes ouvrent en baisse

4 MINUTES DE LECTURE

Les Bourses européennes ont ouvert en repli jeudi. À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,47% à 4.513,22 points vers 07h35 GMT, à Francfort, le Dax cède 0,3% et à Londres, le FTSE se replie de 0,28%. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en repli jeudi, dominées comme Wall Street la veille par une série de résultats de grands noms de la cote tandis que le dollar reste ferme bien qu'en retrait par rapport au pic de neuf mois touché mardi.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,47% à 4.513,22 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,3% et à Londres, le FTSE se replie de 0,28%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,31%, le FTSEurofirst 300 de 0,34% et le Stoxx 600 de 0,33%.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,32%, affectée par les résultats et les perspectives peu encourageantes de grands groupes comme Canon et Wall Street a fini en ordre dispersé mercredi, le Dow Jones ayant bénéficié du soutien de Boeing, alors que le S&P-500 et surtout le Nasdaq se sont repliés sous le poids d'Apple. et

La baisse d'Apple a pesé sur les marchés asiatiques, tout comme le ralentissement marqué de la croissance des bénéfices du secteur industriel en Chine.

Nokia, plus forte baisse de l'EuroStoxx 50, chute de près de 6% après avoir annoncé des résultats trimestriels en baisse.

ABB souffre également, avec une perte de 6,4% à la suite d'une baisse de ses commandes de 14% au troisième trimestre.

Schneider recule de 2,1%. Le groupe français a annoncé une baisse de 8%, plus forte que prévu, de son chiffre d'affaires et présenté un nouveau plan stratégique visant à accélérer sa mutation numérique et à se focaliser sur les systèmes connectés destinés au secteur de l'énergie.

A la hausse, Technip prend 4,9%, plus forte hausse du CAC 40, après avoir relevé les objectifs financiers de sa division sous-marine (Subsea) et publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

STMicroelectronics s'adjuge 5,4% après avoir annoncé qu'il tablait sur une amélioration de sa rentabilité sur l'ensemble de l'année.

Deutsche Bank perd un peu de terrain (-0,44%) malgré l'annonce d'un bénéfice net trimestriel inattendu grâce au courtage obligataire.

Sur le marché des changes, le dollar progresse légèrement face à un panier de devises de référence tout en restant en-dessous de son pic de neuf mois atteint mardi. Face au yen, il se maintient près de ses plus hauts niveaux en trois mois, toujours porté par la hausse des rendements des obligations du Trésor américain et les perspectives de hausse des taux de la Réserve fédérale américaine lors de sa réunion de décembre.

Les cours du pétrole restent bien orienté, avec un baril de Brent à plus de 50 dollars, soutenu notamment par les tensions politiques au Venezuela.

L'incertitude sur la capacité de l'Opep à organiser un plafonnement coordonné de la production en vue de soutenir les cours limite néanmoins les gains sur le marché du brut.

Au niveau macroéconomique, les investisseurs attendent la première estimation du PIB britannique pour le troisième trimestre, à 08h30 GMT, puis dans l'après-midi aux Etats-Unis les commandes de biens durables, les inscriptions au chômage et les promesses de ventes immobilières.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below