Airbus rassure le marché mais reste sous tension

mercredi 26 octobre 2016 11h11
 

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Airbus Group bénéficie mercredi en Bourse de résultats trimestriels sans mauvaise surprise mais reste sous tension, la transition vers de nouvelles versions de l'A320 et de l'A330 et la montée en cadence de l'A350 pesant sur ses perspectives.

Le titre du groupe européen d'aérospatiale et de défense progresse de 1,46% à 54,17 euros à 11h03, à contre-courant de l'indice CAC 40 (-0,73%).

Airbus a relevé son objectif de livraisons d'avions civils à plus de 670 cette année, au lieu de plus de 650.

"Nous restons confiants dans la capacité d'Airbus à transformer à terme son carnet de commandes très fourni en croissance de ses bénéfices malgré de récentes reports et annulations", estime DZ Bank, jugeant toutefois les difficultés multiples pour le groupe dans un avenir proche.

Le directeur financier Harald Wilhelm a assuré aux analystes que la situation restait "extrêmement saine" pour 2018 et 2019, rappelant que les nouvelles commandes n'étaient livrables qu'à partir de 2020.

Plusieurs analystes se sont également montrés rassurés par l'absence de nouvelle charge liée à l'avion de transport militaire A400M après celle de 1,026 milliard d'euros passée au premier semestre à la suite de problèmes liés à sa boîte de transmission et à des fissures sur son fuselage.

Le groupe a toutefois indiqué que les discussions sur un nouveau calendrier de livraisons avec ses pays clients n'avaient pas encore commencé.

Le programme du long-courrier A350, en plein montée en cadence, reste sous haute surveillance, le directeur financier soulignant que les fournisseurs n'étaient pas encore parvenus au stade nécessaire pour réaliser la production en 2017.   Suite...

 
Airbus Group bénéficie mercredi en Bourse de résultats trimestriels sans mauvaise surprise mais reste sous tension, la transition vers de nouvelles versions de l'A320 et de l'A330 et la montée en cadence de l'A350 pesant sur ses perspectives. Le titre du groupe européen d'aérospatiale et de défense progresse de 1,46% à 54,17 euros à 11h03, à contre-courant de  l'indice CAC 40 (-0,73%). /Photo prise le 12 octobre 2016/REUTERS/Kim Kyung-Hoon