25 octobre 2016 / 12:02 / dans un an

General Motors bat le consensus, le marché reste inquiet

L'action General Motors perd près de 4% mardi malgré l'annonce de résultats supérieurs aux attentes, le constructeur automobiles souffrant des craintes de voir un ralentissement des ventes aux Etats-Unis et la chute de la livre sterling affecté ses profits. /Photo d'archives/REUTERS/Rebecca Cook

DETROIT (Reuters) - L‘action General Motors perd près de 4% mardi malgré l‘annonce de résultats supérieurs aux attentes, le constructeur automobiles souffrant des craintes de voir un ralentissement des ventes aux Etats-Unis et la chute de la livre sterling affecté ses profits.

Le directeur financier de GM, Chuck Stevens, a déclaré à la presse que le marché américain des voitures de tourisme et des pick-up était arrivé à un “plateau” et que les ventes devraient y stagner sur l‘ensemble de l‘année.

Il a toutefois ajouté que le groupe continuait à dégager des marges de 10% ou plus en Amérique du Nord en réduisant ses coûts de production, en limitant les remises nécessaires pour conclure les ventes et en renouvelant son offre sur le segment des petites voitures et des SUV moyens.

Le troisième constructeur automobile mondial a annoncé que son bénéfice par action pour l‘ensemble de l‘année se situerait vers le haut de la fourchette de 5,50 à 6,00 dollars par action annoncée précédemment. Mais les analystes se disent toujours préoccupés par l‘évolution du marché américain, l‘impact de la chute de la livre et les incertitudes sur le marché chinois.

L‘action GM perdait 3,94% à 31,68 dollars à Wall Street vers 15h15 GMT. Malgré le rachat de cinq milliards de dollars d‘actions ces 12 derniers mois, le titre GM a perdu 4,8% depuis le début de l‘année.

LES OBJECTIFS EN EUROPE “TRÈS, TRÈS DIFFICILES” À ATTEINDRE

Ford, qui doit publier ses comptes trimestriels jeudi, avait averti en juillet qu‘un ralentissement du marché américain menacerait ses résultats annuels.

Les résultats de GM reposent essentiellement sur la bonne tenue des économies américaine et chinoise. Le groupe a perdu de l‘argent en Europe, en Amérique latine et en Asie hors Chine au troisième trimestre.

Sa perte en Europe a été d‘environ 100 millions de dollars au troisième trimestre. GM prévoit un résultat à l‘équilibre sur ce marché cette année malgré l‘impact de la baisse de la livre, qu‘il estime à 400 millions de dollars au deuxième semestre.

Chuck Stevens a déclaré à la presse qu‘il serait “très, très difficile” d‘atteindre les objectifs en Europe et que le groupe était prêt à prendre toutes les mesures nécessaires pour revenir à la rentabilité sur ce marché.

Au total, GM a réalisé sur la période juillet-septembre un bénéfice plus que doublé sur un an à 2,8 milliards de dollars (2,57 milliards d‘euros), soit 1,76 dollar par action, en hausse de 104%.

Hors éléments liés à des litiges, le bénéfice par action ressort à 1,72 dollar alors que les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice de 1,45 dollar selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d‘affaires trimestriel, à 42,8 milliards de dollars, dépasse lui aussi le consensus, qui le donnait à 39,29 milliards.

Bernie Woodall et Joseph White, Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below