Wall Street termine sans grand changement, Microsoft grimpe

samedi 22 octobre 2016 11h26
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini vendredi près de ses niveaux de la veille, l'impact négatif de l'appréciation du dollar et les prévisions jugées décevantes de General Electric ayant occulté la bonne performance de Microsoft après ses résultats.

Un flux nourri de nouvelles sur des opérations de fusions et acquisitions, touchant des poids lourds de la cote comme AT&T/Time Warner, Qualcomm/NXP Semiconductors et Reynolds, en passe d'être racheté à 100% par le britannique BAT, a animé la séance.

L'indice Dow Jones a cédé 16,64 points, soit 0,09%, à 18.145,71 points. Le S&P-500, plus large, a fini sur une note presque stable, en baisse de 0,18 point, soit 0,01%, à 2.141,16 points. Le Nasdaq Composite en revanche a avancé de 15,57 points (+0,30%) à 5.257,40 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a été stable (+0,04%), le S&P a pris 0,4% et le Nasdaq a gagné 0,8%.

A la hausse, Microsoft s'est adjugé 4,21% et a inscrit un nouveau plus haut historique à 60,45 dollars en séance au lendemain de résultats trimestriels marqués par un doublement du chiffre d'affaires de ses activités d'informatique dématérialisée ("cloud").

McDonald's a gagné de son côté 3,04% à 113,93 dollars après une croissance plus forte qu'attendu de ses ventes à données comparables au troisième trimestre.

Côté baisses, General Electric a reculé de 0,31% à 28,98 dollars. Le conglomérat industriel a abaissé sa prévision de croissance de son chiffre d'affaires annuel et resserré sa fourchette de prévision de bénéfice par action en expliquant que la faiblesse de la croissance économique pesait sur ses activités, notamment dans le pétrole et le gaz.

Ces annonces peu encourageantes de GE s'ajoutent aux résultats moroses de l'opérateur mobile Verizon jeudi et de Travelers. Verizon a encore perdu 1,91%, après une baisse de 2,46% la veille, et Travelors a cédé 1,07%.   Suite...

 
La Bourse de New York a terminé sans grand changement vendredi (-0,10%), l'impact négatif de l'appréciation du dollar et les prévisions décevantes de General Electric ayant occulté la bonne performance de Microsoft après ses bons résultats. /Photo prise le 21 octobre 2016/REUTERS/Brendan McDermid