BAT veut acquérir Reynolds pour 47 milliards de dollars

vendredi 21 octobre 2016 16h31
 

par Paul Sandle et Martinne Geller

LONDRES (Reuters) - British American Tobacco (BAT) a annoncé vendredi son intention de racheter les 57% du capital de son concurrent américain Reynolds American qu'il ne possède pas encore, une opération de 47 milliards de dollars (43 milliards d'euros) qui créerait le premier groupe de tabac coté au monde en regroupant des marques telles que Kent, Lucky Strike et Pall Mall.

Cette offre d'achat en numéraire et en titres permettrait à BAT de revenir sur le marché américain après 12 ans d'absence et en ferait le seul grand acteur du marché disposant d'une présence forte à la fois aux Etats-Unis et dans le reste du monde.

Elle lui assurerait aussi le contrôle de marques plus haut de gamme comme Camel, qui disposent d'un potentiel de croissance important dans les pays émergents où la demande pour les cigarettes occidentales est en hausse.

Le mariage faciliterait également l'intégration des activités des deux groupes dans la cigarette électronique.

Un rachat à 100% de Reynolds par BAT était depuis longtemps considéré comme une étape pratiquement inévitable du processus de concentration du marché mondial du tabac, mais le calendrier de l'annonce a surpris certains observateurs.

"Ce projet parvient à être à la fois totalement attendu et surprenant", résume ainsi Shane MacGuill, analyste d'Euromonitor.

Le bouclage définitif du rachat de Lorillard par Reynolds et les valorisations relatives de Reynolds et BAT ont été les principaux facteurs incitant le britannique à annoncer son projet, ont dit à Reuters deux personnes proches de l'opération.

L'action BAT a atteint des records en Bourse depuis que la Grande-Bretagne a décidé de quitter l'Union européenne (UE) le 23 juin dernier, ce qui a eu pour effet de faire chuter la livre et de doper les cours des actions des entreprises qui réalisent l'essentiel de leur chiffre d'affaires en dehors du Royaume-Uni.   Suite...

 
Le cigarettier British American Tobacco (BAT) a proposé de racheter le solde de son concurrent américain Reynolds American pour 47 milliards de dollars (43 milliards d'euros), une transaction qui créera un géant de la cigarette aux Etats-Unis avec des marques telles que Newport, Kent et Pall Mall. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle