Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 20 octobre 2016 19h17
 

Paris (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a gagné 0,44% à 4.540,12 points au terme d'une séance rythmée par les publications d'entreprises et par la BCE, qui a sans surprise laissé ses taux d'intérêt inchangés et s'est déclarée déterminée à poursuivre ses achats de titres sur les marchés pour soutenir la croissance et l'inflation.

* Les valeurs BANCAIRES ont gagné du terrain dans l'après-midi à la faveur des propos de Mario Draghi qui a laissé la porte ouverte à d'autres mesures de soutien à l'économie en décembre, écartant fermement toute discussion actuellement sur une réduction de son programme de rachats de titres (QE).

* BNP PARIBAS a gagné 2,12% à 51,06 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,74% à 34,81 euros et CRÉDIT AGRICOLE 1,49% à 9,527 euros.

* TECHNIP a terminé en tête des hausses du CAC 40 avec un gain de 4,26% à 61,19 euros. Le groupe parapétrolier a profité dans l'après-midi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes publiés par l'américain FMC TECHNOLOGIES avec lequel Technip a conclu en juin un projet de fusion.

* PUBLICIS GROUPE a chuté de 5,71% à 63,2 euros, plus forte baisse du SBF 120, après des résultats au troisième trimestre pénalisés par des pertes de budgets aux Etats-Unis. Le numéro trois mondial de la publicité s'est montré prudent pour la fin d'année et pour 2017, année qui devrait voir Maurice Lévy passer le relais à un nouveau président du directoire.

  Suite...

 
Le CAC 40 a clôturé jeudi en légère hausse (+0,44%) au terme d'une séance rythmée. Les valeurs bancaires ont gagné du terrain dans l'après-midi à la faveur des propos de Mario Draghi qui a laissé la porte ouverte à d'autres mesures de soutien à l'économie en décembre, écartant fermement toute discussion actuellement sur une réduction de son programme de rachats de titres. BNP Paribas a gagné 2,12% à 51,06 euros, Société Générale 1,74% à 34,81 euros et Crédit Agricole 1,49% à 9,527 euros. /Photo d’archives/REUTERS/Tony Gentile