Les actionnaires de SoLocal rejettent la restructuration

mercredi 19 octobre 2016 23h27
 

par Matthieu Protard

AUBERVILLIERS (Seine-Saint-Denis) (Reuters) - Les actionnaires de SoLocal ont rejeté mercredi soir le plan de restructuration financière présentée par la direction de l'ex-PagesJaunes, plombé par une dette de plus d'un milliard d'euros.

A l'issue d'une assemblée générale de six heures, qui s'est tenue aux Docks de Paris à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), les actionnaires ont aussi nommé trois nouveaux administrateurs pour les représenter au conseil d'administration.

Ils ont revanche refusé de révoquer Robert de Metz, le président du conseil d'administration de SoLocal, après le dépôt de résolutions de dernière minute.

Sur proposition d'actionnaires opposés au plan de restructuration financière, Alexandre Loussert, le président de l'association Regroupement PPLocal, l'investisseur Arnaud Marion, qui a redressé le volailler Doux, et l'ancien banquier Jacques-Henri David feront leur entrée au conseil d'administration de SoLocal.

En revanche, les nominations des actionnaires activistes Benjamin Jayet et Philippe Besnard n'ont pas été approuvées.

Les actionnaires ont suivi l'appel d'un groupe de frondeurs qui avait invité à rejeter le plan de restructuration de la dette telle que proposée par la direction de SoLocal.

Ces derniers reprochent à la direction de ne pas avoir associé les actionnaires aux négociations et de leur avoir soumis un plan de restructuration financière trop favorable aux créanciers.

Ils espèrent désormais pouvoir renégocier la restructuration financière. Mais il reste encore à savoir ce que décideront les créanciers qui avec ce vote, peuvent exiger le remboursement de la dette, ce qui risquerait de mettre SoLocal en situation de cessation de paiement.   Suite...